MENU
Accueil
Les moqueries sur les accents bientôt punies par une loi ?
Écouter le direct
Vue large de l'assemblée nationale, Paris, France.
Vue large de l'assemblée nationale, Paris, France. ©Getty

Les moqueries sur les accents bientôt punies par une loi ?

Mercredi 18 novembre, une proposition de loi visant à punir les discriminations liées à l’accent était défendue par une député de l'Hérault. Une loi qui vise à promouvoir "une France des accents."

Il fallait donc attendre d’avoir un premier ministre avec l’accent du sud pour qu’une loi pour combattre les discriminations sur les accents soit proposée. En effet, dans une proposition de loi porté par Christophe Euzet député (La République en marche) de l’Hérault, ce dernier promeut "une France des accents."

Le but de cette loi étant "de faire évoluer les mentalités sur la question de la discrimination par l'accent" explique Christophe Euzet sur son compte twitter. La glottophobie rentrerait donc dans la liste des discriminations pénalement répréhensibles. 

Mais au-delà de la question pénale, cette loi interroge la légitimité que l’on accorde, ou non, en fonction de telle ou telle pratique langagière. Elle vise donc à déconstruire à minima l’unicité linguistique sur le territoire. Il n’y aurait donc plus, une seule manière de bien parler français mais plusieurs. 

Reste à savoir si cette loi ferait rentrer dans la catégorie de "glottophobie", les discriminations liées aux accents issus de langues présentes hors des frontières françaises.