MENU
Accueil
Nîmes : les élèves de l'école de police font une soirée clandestine... sur "Bande Organisée"
Écouter le direct
Commissariat Champigny-sur-Marne (Geoffroy Van der Hasselt) + capture clip "Bande Organisée" (William Thomas)
Commissariat Champigny-sur-Marne (Geoffroy Van der Hasselt) + capture clip "Bande Organisée" (William Thomas) ©AFP

Nîmes : les élèves de l'école de police font une soirée clandestine... sur "Bande Organisée"

Mercredi dernier, en plein couvre-feu, 50 à 100 élèves de l'école de police de Nîmes ont participé à une fête devant l'établissement. Le ministre de l'Intérieur promet des sanctions "si ce fait est avéré."

Bande Organisée est vraiment partout. Alors que le clip du rappeur marseillais Jul et sa bande dépasse les 160 millions de vues sur Youtube, le titre s'invite même dans les rangs de la police. Mercredi 28 octobre, entre 50 et 100 élèves de l'école nationale de Police de Nîmes se retrouvent pour une soirée. Une fête interdite en plein couvre-feu alors que le gouvernement vient d'annoncer un second confinement en France métropolitaine. 

Plusieurs vidéos sont publiées sur Twitter par un journaliste de BFMTV. Les élèves se trouvent sur le parking avec de la musique à fond.

Le bruit provoqué par la musique et la soirée interpelle des policiers, une équipe de la brigade canine qui travaille au sein de l'école. Lorsqu'ils arrivent, certains élèvent les sifflent et les insultent. 

L'affaire remonte jusqu'au ministère de l'Intérieur. Gérald Darmanin réagit et promet "si le fait est avéré" que "les élèves responsables ne seront pas dignes de porter l'uniforme et seront exclus."

Une enquête administrative est ouverte.