MENU
Accueil
Les bénéficiaires des APL ne toucheront finalement pas tous l'aide de 150€
Écouter le direct
LightRocket
LightRocket ©Getty

Les bénéficiaires des APL ne toucheront finalement pas tous l'aide de 150€

Le Président avait pourtant annoncé une aide supplémentaire pour les bénéficiaires du RSA, de l'ASS, et des APL (Aides Personnalisées au Logement) mais Matignon a fait marche arrière en excluant les APL.Seuls ceux qui ont un enfant pourront la toucher.

Mercredi 14 octobre : les français attendent l'allocution d'Emmanuel Macron, la crise sanitaire se poursuit, s'intensifie même, des mesures plus strictes sont prises avec l'application du couvre-feu en Ile-de-France et dans huit autres métropoles. La crise fragilise, d'autant plus, les plus précaires, ainsi un dispositif pour les aider va être mis en place, le Président annonce une aide exceptionnelle de 150€, s'ajoutera 100€ par enfant, à destination des bénéficiaires du RSA, de l'Allocation de Solidarité Spécifique (ASS), et des APL (Aides Personnalisées au Logement) qui concerne en grande partie les 18-25 ans :

Cette mesure concerne plus de 4 millions de foyers, elle sera versée automatiquement sans qu'aucune démarche ne soit nécessaire.

Mais La République est en marche arrière, Matignon annonce que l'aide de 150€ concernera les bénéficiaires du RSA et de l'ASS. Les bénéficiaires des APL ne sont éligibles qu'à l'aide de 100 euros par enfant.

Jean Castex a précisé que cette mesure sera "complétée" par d'autres annonces à destination "des publics les plus fragiles, les plus pauvres et les plus vulnérables" à l'occasion de la journée mondiale du refus de la misère.

Mélanie Luce, la présidente de l'Unef, au micro de France Info dénonce ce rétropédalage :

On est particulièrement surpris de voir qu'un jour on nous annonce un coup de pouce et que le lendemain on nous le retire (...) Cela montre qu'il y a un oubli et un délaissement des jeunes. Il faut aller au-delà des discours.