MENU
Accueil
Lego arrête de faire la promo de ses figurines policières
Écouter le direct
Logo Lego au Salon du jouet à New York - Février 2019 (Photo : Johannes Eisele)
Logo Lego au Salon du jouet à New York - Février 2019 (Photo : Johannes Eisele) ©AFP

Lego arrête de faire la promo de ses figurines policières

Des rumeurs expliquaient que Lego avait retiré de la vente certains packs contenant des officiers de police. La marque a démenti cette rumeur, affirmant tout de même arrêter la promotion de ces packs et d'autres avec la Maison Blanche pour le moment.

"Notre intention était de suspendre temporairement la publicité numérique en réponse aux événements qui ont lieu aux États-Unis" a déclaré le groupe Lego sur Twitter. Cette annonce intervient dans un contexte de mobilisation majeure contre le racisme et les violences policières depuis la mort de George Floyd le 25 mai. Ainsi, c'est une trentaine de packs dont la promotion a été stoppée d'après le site USA Today. Le point commun de ces packs : ils contiennent un poste de police, des agents de police ou encore la Maison Blanche.

Ces boîtes de Lego ne sont donc pas retirés de la vente selon Lego, contrairement à ce que pouvait laisser entendre le mail dévoilé par le site Toybook deux jours plus tôt. "Lego a demandé que les produits ci-dessous soient retirés des sites (de vent, ndlr.) et de tout marketing" peut-on lire sur ce mail, avec une liste de références. Hormis les jouets représentant des policiers, des postes de police et la Maison Blanche, on y retrouve aussi des casernes de pompiers et des scènes impliquant des pompiers. 

Le groupe affirme que cette lutte contre la haine raciale, les injustices et les violences policières le touche tout particulièrement. "Nous nous opposons avec le communauté noire au racisme et aux inégalités" a affirmé la marque de jouets sur Twitter. Elle a par la même occasion annoncé un don de 4 millions de dollars pour des "organisations dédiées à soutenir des enfants noirs et à éduquer tous les enfants sur l'égalité raciale."