MENU
Accueil
Le streaming musical est plus polluant que le CD
Écouter le direct
Spotify, Apple Music et Deezer sont les leaders mondiaux de la musique en streaming. ©Getty

Le streaming musical est plus polluant que le CD

La production de CD a largement reculé ces 20 dernières années permettant de produire beaucoup moins de plastique. Toutefois, la pollution s'est amplifiée à cause des ressources d’énergies demandées par les serveurs pour stocker et diffuser toutes les musiques en streaming.

Selon le média spécialisé Pitchfork, qui cite une étude de l'Université de Glasgow, le streaming a engendré bien plus de gaz à effet de serre (GES) que la production de CD. Pourtant, la production globale de plastique dans l'industrie du disque a très significativement diminué. Les émissions de gaz à effet de serre causées par la production de CD sont de 8 millions de kilos en 2016 contre 61 millions en 2000 lors du pic de production. Une diminution conséquente qui n'est absolument pas compensée par le streaming. L’avènement de la musique en streaming a simplement modifié la source de création de gaz à effet de serre et augmenté. 

La production de gaz à effet de serre a muté

Auparavant, les gaz étaient générés à cause de la production de plastique, aujourd'hui, ils le sont à cause de la production d’électricité. Pour stocker toutes les musiques, les serveurs ont besoin d'une quantité incroyable d’énergie. A titre d'exemple, la génération de GES pour le streaming était évaluée entre 200 et 350 millions de kilogs seulement pour les États-Unis en 2016.

L'info Mouv' en + : Le coût environnemental de la consommation de musique n’a jamais été aussi élevé. En parallèle, le prix payé par les consommateurs n’a jamais été aussi faible...