MENU
Accueil
Masque comestible : "Ne jetez plus votre masque, mangez-le !"
Écouter le direct
Un masque original, efficace et comestible qui nous vient du Japon - Mask Pan
Un masque original, efficace et comestible qui nous vient du Japon - Mask Pan

Masque comestible : "Ne jetez plus votre masque, mangez-le !"

Voici une information que l'on avait pas vu venir... Un masque comestible a été mis au point au pays du soleil-levant, quand on peut associer la lutte contre la crise sanitaire et le plaisir de manger, pourquoi s'en priver...

Comment ne pas rester dubitatif devant une telle information, et pourtant le laboratoire expérimental Goku no Kimochi The Labo, basé au Japon, s'est associé avec la boulangerie "Melon de Melon" pour accoucher d'un masque spécial, un masque comestible à l'aspect, comment dire, original, on vous laisse apprécier :

Voici "Mask Pan", un masque qui protége du virus, à base de pain - Goku no Kimochi The Labo
Voici "Mask Pan", un masque qui protége du virus, à base de pain - Goku no Kimochi The Labo

La boulangerie "Melon de Melon" est une enseigne spécialisée dans le "pain melon",  un pain brioché recouvert d’un extérieur semblable à du cookie, typique du Japon. Ce masque, contre toute attente, n'est pas une blague, il a été testé – et validé – par un laboratoire de santé spécialisé, Untika Garmentec Research. 

Le pain masqué est très performant !

En effet, il a été confirmé que la performance du masque était égale, voire supérieure à celle des masques disponibles dans le commerce. Encore faut-il respecter une règle pour ne pas amoindrir ses performances : ne pas manger l'intérieur du masque. Comme indiqué sur le site :

Vous pouvez profiter de l'arôme de votre pain préféré autant que vous le souhaitez. Quand vous n'en pouvez plus, vous pouvez essayer de manger l'intérieur du masque.

Il faut voir le bon côté des choses, plus besoin de penser à ramener du pain, il sera toujours avec vous ! Ces masques sortis tout droit d'un film apocalyptique ou seuls les boulangers survivront, est en vente au Japon au prix de 1.800 yens (près de 13 euros) la boite de cinq unités. Cependant, une question nous taraude, peut-on dignement manger un masque ayant reçu des postillons et autres pulvérisations ? le débat est ouvert...

Si ce masque ne vous convient pas, faute au gluten (une fois de plus), vous avez encore le choix d'arborer un masque nasal.