MENU
Accueil
Nike : le PDG annonce du changement suite au scandale du resell de sneakers
Écouter le direct
Nike store à NYC - (photo : VIEW press)
Nike store à NYC - (photo : VIEW press) ©Getty

Nike : le PDG annonce du changement suite au scandale du resell de sneakers

Après qu'une des employées de la marque à la virgule ait démissionné à cause du business de revente de baskets de son fils, Nike a annoncé vouloir serrer la vis.

Nike a annoncé lundi 1er mars la démission d’Ann Herbert. La vice-présidente de la division nord-américaine de la marque s’est retirée après que le média américain Bloomberg est révélé au grand jour le business de revente de sneakers monté par son fils de 19 ans. Joe, c’est son nom, aurait dépensé plus de 100 000 dollars avec la carte de sa mère pour se procurer des séries très limitées de chaussures qu’il revendait ensuite via son compte Instagram. Pour éviter tout conflit d’intérêt, et même si Nike a reconnu qu’Ann Herbert n’avait dérogé à aucune règle, elle a préféré démissionner après 25 ans au service de la virgule. 

Une semaine après le départ de son ancienne collègue, le PDG de Nike, John Donahoe, a tenu une réunion en interne, selon Complex, pendant laquelle il a fait part de son inquiétude. Il craint que sa marque perde la confiance du consommateur : 

Le fait est que cet incident a suscité des questions chez certains de nos consommateurs quant à savoir s'ils peuvent nous faire confiance, en particulier autour du produit de lancement.

Pour y remédier, Nike s’apprête à lancer un audit auprès de ses acheteurs pour s’assurer de leur présence lors des prochaines campagnes de lancement de paires, notamment pour les éditions limitées. Par la même occasion, Donahoe a demandé à ce que la lutte contre les bots qui cherchent à devancer les clients réguliers pour les achats en ligne soit renforcée. 

Enfin, le big boss a bien fait comprendre que la vis allait être resserrée. Il prévoit de mettre à jour la politique d’entreprise afin de rendre plus clair ce qui est approprié ou non pour les employés et leur famille proche. Moins de zones d’ombre et plus de conformité, voilà son message. Un aspect qu’il est nécessaire de clarifier selon Donahoe, surtout avec l’essor des sites de revente en ligne.