MENU
Accueil
Les cigarettes mentholées interdites en Europe
Écouter le direct
Le menthol dans la clope, c'est fini ! -  Valery Sharifulin\TASS via Getty Images
Le menthol dans la clope, c'est fini ! - Valery Sharifulin\TASS via Getty Images ©Getty

Les cigarettes mentholées interdites en Europe

Vous ne trouverez plus jamais de cigarettes et de tabac à rouler au menthol chez votre buraliste, leurs ventes sont désormais interdites dans toute l'Union Européenne (excepté la Suisse).

Après le tabac à l’arôme chocolaté, vanillé ou fruité, c’est au tour de la menthe de disparaître... Cette décision a été actée par une directive européenne datant de 2014. Cependant, les cigarillos et le tabac chauffé à base de menthol restent commercialisés.

Le Comité National Contre le Tabagisme (Le CNCT) s'est réjoui de cette décision, il aimerait que cette mesure soit élargie à l'ensemble des produits contenant du tabac et de la nicotine :

Le menthol est au cœur d'une stratégie des cigarettiers

Les cigarettiers ont mis en avant le menthol, en dépit du bon sens et de la santé publique, pour attirer les jeunes générations. Le goût est clairement mauvais mais en édulcorant la fumée de tabac, le menthol facilite l’initiation. L'association generationsanstabac a publiée une étude dévoilant les stratégies marketing mises en place pour séduire les plus jeunes et les inciter à griller leur première cigarette :

"L’industrie du tabac utilise le menthol comme produit d’appel pour les jeunes générations. Aux Etats-Unis, 81%  des jeunes ayant consommé des produits du tabac déclarent avoir commencé  avec des produits aromatisés."

Depuis toujours, l’industrie du tabac associait les produits mentholés à l’idée d’un tabagisme plus sain et moins dangereux. La marque Kool  présentait même la cigarette mentholée comme un produit destiné à soulager les maux de gorge provoqués par la fumée des cigarettes classiques. Alors que la réalité est bien différente, selon une étude du Centre médical de l’université de Georgetown aux États-Unis, le menthol désensibilise les récepteurs à la nicotine, il est moins irritant et du coup, les fumeurs inhalent la fumée plus en profondeur. Les produits toxiques pénètrent donc encore plus les tissus pulmonaires.

Le tabagisme est la principale cause de décès évitable dans l’Union européenne : 26 % des citoyens européens fument et la plupart d’entre eux commencent avant l’âge de 25 ans.