MENU
Accueil
Le Coronavirus revient à Wuhan et Séoul
Écouter le direct
Des personnes patientent à un arrêt de bus - Wuhan, Chine - mai 2020 (photo : STR)
Des personnes patientent à un arrêt de bus - Wuhan, Chine - mai 2020 (photo : STR) ©AFP

Le Coronavirus revient à Wuhan et Séoul

Des nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés à Wuhan et à Séoul. Des mesures de sécurité ont été prises en Corée du Sud.

Alors que la France amorce son premier jour de déconfinement une semaine après l'Italie, les pays européens commencent à apercevoir le bout du tunnel de cette crise sanitaire inédite. De l'autre côté de la planète, là où l'épidémie de Covid-19 a débuté, l'inquiétude d'une nouvelle vague est omniprésente.

Un nouveau cas à Wuhan

La Chine était pourtant parvenue à maîtriser l'épidémie de coronavirus depuis quelques temps. Avec un premier cas signalé en décembre 2019 à Wuhan, l'Empire du Milieu a déclaré depuis le début de la crise que 82 901 personnes avaient été infectées par le virus et 4 633 personnes en étaient mortes. Entre samedi et dimanche, 14 nouveaux cas ont été officiellement déclarés, dont un à Wuhan ce dimanche 10 mai. La perspective de nouvelles contaminations dans le principal foyer épidémique angoisse une population qui est restée plus de deux mois confinée drastiquement dans la province du Hubei.

Séoul ferme de nouveau ses bars et discothèques

34 nouveaux cas ont également été déclarés en Corée du Sud. Alors que Séoul était parvenu à contenir la propagation du virus, les autorités craignent une augmentation du nombre de personnes contaminées. La capitale coréenne a donc décidé de fermer les bars et boîtes de nuit de la ville. Le président Moon Jae-in s'est exprimé en pleine crainte d'une seconde vague. "Tant que ce n'est pas fini, ce n'est pas fini" a-t-il déclaré.

La Corée du Sud avait réussi à freiner l'épidémie sans pour autant imposer de confinement. Le pays avait cependant fermé une grande partie des lieux public.