MENU
Accueil
Le cannabis récréatif bientôt légalisé dans l’État de New York ?
Écouter le direct
Le cannabis bientôt légalisé à New York. (photo : Barcroft Media)
Le cannabis bientôt légalisé à New York. (photo : Barcroft Media) ©Getty

Le cannabis récréatif bientôt légalisé dans l’État de New York ?

Les parlementaires de l’État de New York et son gouverneur se sont mis d’accord ce week-end sur un projet de loi visant à légaliser l’utilisation du cannabis récréatif. L’entrée en vigueur du texte devrait se faire rapidement.

Les États-Unis ne sont pas la France. Alors que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait annoncé le 3 mars dernier le lancement d’une plateforme de signalement des points de deal, l’État de New York pourrait bientôt légaliser le cannabis récréatif. 

New York, 15e État à légaliser le cannabis

D’après l’Agence France Presse, c’est dans la nuit de samedi à dimanche que les parlementaires de l’État de New York, aux États-Unis, se sont entendus sur un projet de loi autorisant la légalisation du cannabis récréatif. Sachant que la chambre est très majoritairement composée de démocrates, la loi ne devrait avoir aucun mal à être promulguée. Ce n’est pas une première puisque New York rejoindrait 14 autres États et la capitale Washington, qui ont déjà légalisé l’utilisation récréative du cannabis.  

Si ce projet de loi est voté, il autorise les adultes de plus de 21 ans à acheter mais aussi à faire pousser du cannabis pour leur consommation personnelle uniquement. En revanche, il ne sera pas possible d’en posséder plus de 85 grammes.

D’après Andrew Cuomo, gouverneur de l’État de New York, légaliser le cannabis permettrait de générer 350 millions de dollars de taxe par an. Une partie de cette argent sera réinvesti dans le traitement des addictions. Cuomo estime également que plusieurs dizaines de milliers d’emplois seraient créés. Il considère que : 

Légaliser l’usage du cannabis chez les adultes n’est pas seulement une affaire de création d’un nouveau marché qui créera des emplois et bénéficiera à l’économie. C’est également une affaire de justice pour les personnes marginalisées depuis longtemps, et c’est s’assurer que ceux qui ont été injustement pénalisés par le passé, obtiennent désormais une chance de bénéficier de la légalisation.

Des casiers judiciaires vierges

En effet, des infractions ne seront plus illégales grâce à cette nouvelle loi, et New York purgera donc les casiers des personnes ayant déjà été condamnées pour des délits en lien avec la consommation ou la possession de cannabis.

Les premières ventes de cannabis sont prévues d’ici à deux ans, a affirmé un parlementaire à l’AFP, le temps de créer des structures adéquates.