MENU
Accueil
La Nouvelle-Zélande va interdire à ses citoyens nés après 2008 d'acheter des cigarettes
Écouter le direct
Panneau "interdit de fumer" (Robert Alexander) ©Getty
Panneau "interdit de fumer" (Robert Alexander) ©Getty

La Nouvelle-Zélande va interdire à ses citoyens nés après 2008 d'acheter des cigarettes

Toute personne née après 2008 ne pourra plus acheter de cigarettes en Nouvelle-Zélande.

La Nouvelle-Zélande a annoncé jeudi des plans visant à empêcher les jeunes d'acheter des cigarettes dans le cadre d'une initiative ayant pour objectif de rendre le pays entièrement non-fumeur d'ici 2025.

"C'est un jour historique pour la santé de notre peuple"

Grâce à ces mesures, toute personne née après 2008 ne pourra plus acheter de cigarettes ou de produits du tabac de son vivant, tandis que le niveau de nicotine des cigarettes accessibles aux personnes plus âgées sera réduit. La législation devrait être promulguée l'année prochaine. Les responsables de la santé ont salué cette initiative, considérant les réformes proposées comme l'une des mesures les plus sévères au monde à l'encontre de l'industrie du tabac.

La Nouvelle-Zélande exige déjà des emballages neutres et applique des taxes élevées sur les cigarettes, mais le ministère de la santé affirme que des mesures supplémentaires sont nécessaires pour atteindre l'objectif de faire du pays un pays sans tabac. "C'est un jour historique pour la santé de notre peuple", a déclaré le Dr Ayesha Verrall, ministre associée de la santé, dans un communiqué. "Nous voulons nous assurer que les jeunes ne commencent jamais à fumer, c'est pourquoi nous ferons de la vente ou de la fourniture de produits du tabac fumés à de nouvelles cohortes de jeunes un délit". Les personnes âgées de 14 ans lorsque la loi entrera en vigueur ne pourront jamais acheter légalement du tabac.

M. Verrall a déclaré que le tabagisme est la principale cause de décès évitable en Nouvelle-Zélande et qu'il est à l'origine d'un cancer sur quatre dans sa population d'environ 5 millions d'habitants. À l'heure actuelle, environ 13 % des adultes fument à l'échelle nationale, contre 18 % il y a près de dix ans.

L'Organisation mondiale de la santé décrit l'épidémie de tabagisme comme "l'une des plus grandes menaces pour la santé publique auxquelles le monde ait jamais été confronté". Elle affirme que le tabagisme, y compris le tabagisme passif, tue plus de 8 millions de personnes par an.

Avec cette décision, la Nouvelle-Zélande se place comme le précurseur d'un mouvement qui risque de prendre de plus en plus d'ampleur.