MENU
Accueil
Climat : la jeunesse mondiale se met en grève pour alerter les politiques
Écouter le direct
Des écoliers australiens manifestant pour le climat
Des écoliers australiens manifestant pour le climat ©Getty

Climat : la jeunesse mondiale se met en grève pour alerter les politiques

Des écoliers d'Australie et du Pacifique ont donné, ce vendredi 20 septembre, le coup d'envoi d'une grève mondiale pour le climat. Les jeunes de la planète entière sont appelés à manifester.

Créé par la militante adolescente de 16 ans, Greta Thunberg, le mouvement Fridays for Future ("vendredis pour l'avenir"), veut que les enfants du monde entier quittent l’école pour manifester chaque vendredi, afin de jouer un rôle plus actif et exiger que les adultes prennent conscience du changement climatique. Ils exigent également des politiciens et des entreprises qu'ils prennent des mesures drastiques nécessaires pour stopper le réchauffement climatique, qui, selon les scientifiques, conduira à une catastrophe environnementale.

Manifestation contre le changement climatique, le 20 septembre à Sydney
Manifestation contre le changement climatique, le 20 septembre à Sydney ©Getty

Plus de 5 000 manifestations sont prévues dans le monde entier ce vendredi 20 septembre, dont le point culminant sera un rassemblement massif à New York, où 1,1 million d'élèves d'environ 1 800 écoles publiques ont été autorisés à quitter l'école. En France, des actions sont prévues sur tout le territoire. Un rassemblement parisien débutera dès 13 heures, place de la Nation.

L'activiste Greta Thunberg
L'activiste Greta Thunberg ©AFP

Samedi 21 septembre se tiendra le premier sommet de la jeunesse sur le climat organisé par l'ONU, réunissant une centaine de chefs d’État et de gouvernement.  Greta Thunberg y est attendue, accompagnée de 500 jeunes sud-américains, européens, asiatiques et africains. Une prochaine grève mondiale est prévue vendredi 27 septembre, pendant l'Assemblée générale de l'ONU, pour interpeller les chefs de l'État.