MENU
Accueil
L'interdiction du cannabidiol (CBD) jugée illégale en France
Écouter le direct
Bouteille d'huile contenant du CBD dans un magasin à Paris, 2018 (Geoffroy Van Der Hasselt)
Bouteille d'huile contenant du CBD dans un magasin à Paris, 2018 (Geoffroy Van Der Hasselt) ©AFP

L'interdiction du cannabidiol (CBD) jugée illégale en France

Un arrêt de la Cour de Justice de l'Union Européenne a rendu ce jeudi l'interdiction du cannabidiol illégale !

Ce jeudi 19 novembre, la Cour de Justice de l'Union Européenne (CJUE) a jugé illégale l'interdiction du cannabidiol, mieux connu sous le nom de CBD, en France, même si cette décision n'équivaut pas à reconnaître encore la légalité à 100% du CBD.

Selon l'AFP, deux arguments majeurs ont été retenus par la CJUE lors de cette décision. Tout d'abord, cette interdiction proprement française venait se confronter à son autorisation dans d'autres pays de l'UE combinée au principe de libre-circulation des marchandises en Europe. De plus, les effets nocifs et psychotropes (des effets sur le système nerveux) du CBD n'ayant pas été à ce jour prouvés scientifiquement, ces derniers ne peuvent pas constituer un frein à sa légalisation.

Le cannabidiol est une molécule à différencier du tétrahydrocannabinol (THC). Bien que ces molécules soient toutes les deux extraites de la plante cannabis, les effets du CBD et du THC ne peuvent être mis sur un même plan, en témoigne l'arrêt de la CJUE. Ce changement de statut juridique pour la molécule de CBD est une bonne nouvelle pour tous les entrepreneurs de ce secteur souhaitant utiliser les vertus thérapeutiques du CBD, d'autant plus que l'arrêt "prive de base légale de nombreux procès en France".