MENU
Accueil
Roman Polanski : l'Académie des Oscars confirme son exclusion
Écouter le direct
Roman Polanski a été exclu de l'Académie des Oscars - Laurent KOFFEL/Gamma-Rapho via Getty Images
Roman Polanski a été exclu de l'Académie des Oscars - Laurent KOFFEL/Gamma-Rapho via Getty Images ©Getty

Roman Polanski : l'Académie des Oscars confirme son exclusion

Le cinéaste franco-polonais de 86 ans a été exclu à vie de l'Académie des Oscars, cette décision a été prise dans le sillage du mouvement #MeToo. Roman Polanski a été arrêté et inculpé à Los Angeles en mars 1977 dans une affaire d'abus sexuel sur mineur contre Samantha Gailey.

Nous sommes en 2017, l'affaire Weinstein éclate au grand jour accouchant, d'un hashtag puis d'un mouvement de portée internationale : #MeToo était né. Ce mouvement encourageant la prise de parole des femmes sur les questions de viols et d'agressions sexuelles permet une prise de conscience collective dont l'Académie des Oscars, comme d'autres, se saisie. Ainsi, l’organisation se dote, en décembre 2017, d’un nouveau code de conduite condamnant le harcèlement sexuel dans l’industrie du cinéma. 

Par conséquent, Roman Polanski est évincé de l’Académie des Oscars en 2018. Le réalisateur a été reconnu coupable, en 1977, d'avoir eu des rapports sexuels illégaux avec une mineure et a été condamné à une peine de 90 jours de prison puis est libéré pour conduite exemplaire après en avoir effectué 42. Cependant, le juge souhaite condamner le réalisateur à une nouvelle peine, Roman Polanski décide de fuir les Etats-Unis. Il n'y retournera jamais, un dossier d’extradition à son encontre est ouvert .

Roman Polanski juge cette décision injuste

Suite à son éviction, Roman Polanski avait saisi la justice américaine pour obtenir sa réintégration, il estimait que l'Académie ne lui avait pas donné ni de "préavis raisonnable", ni "une chance raisonnable de se faire entendre". 

Mais cette demande vient d'être rejetée par Mary Stobel, une juge californienne, elle estime que l’exclusion du cinéaste, était "motivée par des preuves" et "ne relevait pas d'un caprice ou de l'arbitraire".

Selon Variety, l’avocat américain de Roman Polanski indique que son client accepte cette décision, il ne fera pas appel car faire partie de l’Académie des Oscars "ne représente rien pour lui", le cinéaste ne supportait pas "l’idée d’avoir été évincé sans une procédure en bonne et  due forme".

Cette décision influencera peut-être l'Académie des Césars, lors de la dernière édition, des militantes féministes s'étaient réunies pour protester contre la nomination du film de Roman Polanski "Un officier et un espion" :

Manifestants anti-Polanski le 28 février 2020 - Stéphane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images
Manifestants anti-Polanski le 28 février 2020 - Stéphane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images ©Getty