MENU
Accueil
"Il y en a marre des Arabes" : les propos racistes d'un président d'un yacht club à Marseille
Écouter le direct
Vieux port de Marseille (Nicolas Tucat)
Vieux port de Marseille (Nicolas Tucat) ©AFP

"Il y en a marre des Arabes" : les propos racistes d'un président d'un yacht club à Marseille

Le conseil portuaire de la Pointe Rouge à Marseille qui se tenait le 22 février dernier a rapidement dégénéré : propos racistes, stigmatisation et appel à la violence... tout y est.

Alors que la métropole marseillaise organisait une réunion pour discuter des problématiques de la zone côtière de la Pointe Rouge le 22 février dernier, le présidentdu Yachting club (YCPR) s'est emporté lorsque la difficulté de la mise à l'eau des bateaux est évoquée. Christian Tommasini se décrit fatigué par les actes d’incivilités, les dégradations et le trafic illicite qui touchent son club. 

Alors, je ne suis pas raciste, mais maintenant il y en a marre des Arabes. Tu ne peux plus rien faire sans que les Arabes viennent te faire chier. Que des melons, que des Arabes. Pas un blond, un blanc, un qui est bien comme il faut, non, que des Arabes. Le jour où il va falloir que les Français réagissent et qu'il faut s'armer, je serai le premier à aller faire de la ratonnade.

Pire encore que ces propos rapportés par le journal d'investigation local Marsactu, aucune personne ne réagit dans la salle. Seul Didier Réault, vice-président LR de la métropole délégué au littoral, esquisse un "tu stigmatises là" qui sera suivi par les rires de l'assistance.  

Le président de l'YCPR a tenu à s'excuser et dit avoir "pété les plombs", "mes paroles ont dépassé ma pensée" explique-t-il.

Une enquête préliminaire est en cours

La ville de Marseille, par l'intermédiaire de son adjoint au maire (EELV), Théo Challande, a saisi la Procureure de la République le 27 avril pour injure raciste, diffamation raciste, incitation publique à la violence et à la haine raciale. Le parquet confirme qu'une enquête préliminaire a été ouverte. 

Dans le même temps, Hervé Menchon, adjoint écologiste au maire notamment chargé du nautisme, a annoncé avoir suspendu toutes les demandes de subventions de Christian Tommasini. Benoît Payan, maire PS de Marseille, a également dénoncé les propos racistes tenus par le président du Yachting club.