MENU
Accueil
Il arrive à l'heure pour le Bac grâce à la SNCF, un taxi et des gendarmes !
Écouter le direct
Images d'illustrations de la SNCF, un taxi et une voiture de gendarmerie
Images d'illustrations de la SNCF, un taxi et une voiture de gendarmerie ©AFP

Il arrive à l'heure pour le Bac grâce à la SNCF, un taxi et des gendarmes !

C'est une histoire digne d'un film : un élève a réussi à arriver à l'heure à son examen du Bac après une série d'évènements rocambolesques.

Un lycéen a vécu une journée pas comme les autres... Ce jeune parisien devait se rendre à Reims en train le 29 juin pour son baccalauréat de français. Concentré dans ses fiches de révision, il a raté l'arrêt et est finalement descendu à Nancy, ville située à plus de 240km de son lieu d'examen. Une fois arrivé, il a rapidement alerté un agent SNCF qui lui a offert un bon de taxi d'une valeur de 450€, pour se rendre à destination. Mais l'histoire folle n'est pas terminée.

Une chaîne de solidarité se met en place

Après avoir été généreusement aidé par la SNCF, le lycéen s'est retrouvé à bord du taxi de Boudriss Ben Abba, comme l'explique France Bleu. Le chauffeur a pris en charge le jeune homme, qui était complètement paniqué. Forcément, le temps était compté, comme l'explique le Taxi : "j'ai pris la décision de passer par Bar-le-Duc, il y a une grande ligne droite à un moment, je savais que je courrais un risque énorme sur cette route limitée à 80/km/h". 

Boudriss avoue avoir franchi les limites de vitesse, mais il l'a fait pour le jeune homme qu'il voyait comme son fils : "j'ai complètement oublié le code de la route, le danger que je courrais pour moi et pour les autres. Je voyais le gamin comme mon fils, c'est un sentiment familial qui primait." Non, l'histoire n'est toujours pas terminée.

Les gendarmes interviennent

Quand les gendarmes ont remarqué cette voiture en excès de vitesse, ils l'ont immobilisé rapidement. Mais malgré l'infraction importante, ils se sont montrés très compréhensifs, et également touchés par la situation. Ils ont finalement décidé de prendre en charge le lycéen dans leur voiture, afin de le transporter à Reims sans danger.

Quelques temps plus tard, le chauffeur de Taxi a reçu un coup de fil de la part des forces de l'ordre qui lui ont confirmé que le jeune homme était arrivé à temps. On attend désormais de savoir si il a réussi son examen.