MENU
Accueil
Gucci (encore) accusée d'appropriation culturelle pour un turban sikh à 790 dollars
Écouter le direct
Gucci au coeur de la polémique avec son "turban sikh" (Stefano Montesi)
Gucci au coeur de la polémique avec son "turban sikh" (Stefano Montesi) ©Getty

Gucci (encore) accusée d'appropriation culturelle pour un turban sikh à 790 dollars

Les marques de luxes sont de plus en plus épinglées pour des raisons d'appropriations culturelles. Gucci est devenu coutumier des polémiques puisque la marque est de nouveau ciblée par les critiques pour avoir mis en vente un turban sikh.

La polémique est née sur les réseaux sociaux où de nombreux internautes se sont insurgés contre un modèle de "turban sikh" pour un tarif de 790 dollars (707 euros). Ce turban a été présenté lors de la Fashion Week de Milan au mois de février, quelques jours seulement après la polémique sur le pull imitant le "blackface". La marque italienne est de nouveau au cœur d'une controverse pour cet "Indy full turban" largement inspiré du couvre-chef traditionnel porté par les hommes en Inde. Les réactions ne se sont pas fait attendre entre indignation ou incompréhension...

Le redistributeur américain Nordstrom s'excuse, pas Gucci

Le turban sikh n’est pas un accessoire de mode, c’est surtout un objet sacré et religieux permettant d’exprimer sa foi", a fustigé le think tank américain Coalition Sikh dans un communiqué diffusé sur Twitter. Le prix du turban proposé par Gucci a également été source d'indignation. Le turban sikh a une valeur symbolique d'égalitarisme entre les individus, des valeurs bafoués par le prix excessif de cet accessoire. "C'est insultant déjà de transformer notre religion en accessoire de mode mais aussi de le vendre des centaines de dollars", accuse un internaute. Contacté par nos confrères de Business Insider, Coalition Sikh affirme avoir reçu "les plus sincères excuses" de Nordstrom et l'assurance que le produit cessera d'être vendu. Pour le moment Gucci n'a pas réagi.

L'info Mouv' en + : Le sikhisme est la 5e religion dans le monde et rassemble plus de 20 millions d'adeptes".