MENU
Accueil
George Floyd est mort "par homicide" selon deux autopsies
Écouter le direct
Manifestation après la mort de George Floyd - Los Angeles - 1 juin 2020 (Photo : Robyn Beck)
Manifestation après la mort de George Floyd - Los Angeles - 1 juin 2020 (Photo : Robyn Beck) ©AFP

George Floyd est mort "par homicide" selon deux autopsies

Deux autopsies affirment que George Floyd est mort "par homicide" à cause de la pression exercée par les policiers, contredisant l'autopsie officielle.

George Floyd est bien décédé à cause de son immobilisation par les policiers alors que l'homme était à terre. C'est ce qu'affirment deux autopsies. 

La pression sur son cou : la cause de la mort de George Floyd

Le médecin légiste officiel en charge de son autopsie a affirmé lundi que George Floyd est décédé d'un "arrêt cardiaque et pulmonaire" des suites de la "pression exercée sur son cou" par la police. La vidéo du drame a été diffusée largement sur les réseaux sociaux. On voit un policier blanc, Derek Chauvin, maintenir son genou sur le cou de George Floyd durant presque 9 minutes alors que l'homme noir dit à plusieurs reprises "I can't breath", "je ne peux pas respirer." Il s'agit alors d'un "homicide" révèle l'autopsie. 

D'autres autopsies confirment cette hypothèse

D'autres autopsies indépendantes avaient été mandatées par la famille de la victime et ses avocats. Leur constat est le même : c'est cette pression exercée sur son cou qui a causé l'asphyxie et donc la mort de l'homme de 46 ans. Les médecins légistes ont conclu que George Floyd était mort par homicide "causée par une asphyxie due à une compression du cou et du dos qui a mené à un manque de circulation sanguine dans le cerveau" déclare un communiqué publié par Benjamin Crump sur Twitter, avocat de la famille de la victime.

George Floyd était bien drogué au fentanyl et atteint d'artériosclérose et d'hypertension artérielle, mais le Docteur Baden, chargé de l'autopsie mandatée par la famille, explique qu'il "n'y a pas d'autres problèmes de santé qui auraient pu causer la mort ou y contribuer." 

Ces autopsies contredisent celles des autorités locales notamment du comté de Hennepin, celui de Minneapolis. Elles affirment qu'il n'y a pas de "preuves physiques soutenant un diagnostic d'asphyxie traumatique ou d'étranglement" et mettent en cause l'état de santé de George Floyd et sa consommation d'opiacés.

Benjamin Crump demande alors que soit retenue contre le policier Derek Chauvin la charge d'"homicide volontaire". Il est pour l'instant inculpé pour "homicide involontaire". Aucune charge n'est pour le moment retenue contre ses collègues, présents lors du drame.