MENU
Accueil
Fumer un joint sera passible de 200 euros d’amende
Écouter le direct
Femme fumant un joint - Londres, Smoke Cannabis Day - avril 2014 (PYMCA)
Femme fumant un joint - Londres, Smoke Cannabis Day - avril 2014 (PYMCA) ©Getty

Fumer un joint sera passible de 200 euros d’amende

Visant à désengorger les tribunaux, la forfaitisation des délits de stupéfiants "sera généralisée à la rentrée" d'après Jean Castex.

Le Premier ministre Jean Castex vient d'en faire l'annonce, la généralisation de la forfaitisation des délits de stupéfiants à la rentrée. Testée dans plusieurs villes déjà, cette mesure donnera la possibilité aux forces de l'ordre de "verbaliser, sous l’autorité de la justice, de la manière la plus simple un délit, d’appliquer une sanction sans délai". Et c'est d'une amende allant jusqu'à 450 euros dont vous pourrez écoper si l'on vous surprend à fumer un joint dans la rue.

Initiée par une loi votée en 2018, cette amende forfaitaire s'élève à 200 euros. Cette dernière sera minorée à 150 euros si vous payez dans les 15 jours suivants le délit en question et majorée à 450 euros si vous mettez plus de 45 jours a la régler. 

Jean Castex s'est d'ailleurs exprimé sur le sujet après avoir visiter le quartiers des Moulins à Nice : "Il s'agit de lutter contre les points de revente qui gangrènent les quartiers" avant de rajouter : "Le dernier mot, c'est la République qui doit l'avoir et personne d'autre" rapporte LCI. 

Une mesure qui vise a désengorgé les tribunaux en évitant les procédures judiciaires inutiles pour les petits consommateurs.