MENU
Accueil
Festivals : une appli pour éviter les violences sexistes et sexuelles testée à Marsatac
Écouter le direct
Le festival Marsatac 2021 aura lieu du 20 au 22 août.
Le festival Marsatac 2021 aura lieu du 20 au 22 août. ©Getty

Festivals : une appli pour éviter les violences sexistes et sexuelles testée à Marsatac

Le festival Marsatac, à Marseille, sera l'occasion de tester un nouveau dispositif : une application, intitulée "Safer" pour éviter les agressions.

Un outil qui va en rassurer plus d'une... Une application qui permet de donner l'alerte lorsqu'on se retrouve dans une situation gênante, voire dangereuse dans une foule de festival. 

C'est l'ambition de l'appli Safer, proposée pour un test au public du festival Marsatac, les 20, 21 et 22 août à Marseille. Elle pourrait ensuite être déployée sur de nombreux évènements culturels.

Se signaler et obtenir de l'aide

Trois options sur l'interface de l'appli : "Je suis gênée ou témoin", "Je suis harcelée" ou "Je suis en danger". Une fois l'option choisie, une notification est envoyée aux organisateurs et l'utilisateur est temporairement géolocalisé. Ensuite, "deux bénévoles viennent à vous, explique Marc Brielles, le coordinateur de Safer. Ils vont désamorcer la situation, rassurer la victime et échanger avec la personne qui pose problème". 

60% des femmes harcelées lors des évènements festifs

Le but de cette appli, c'est de permettre à tous de danser tranquillement. Un concert peut vite tourner au calvaire. Selon une étude menée par l'association Consentis, 60 % des femmes seraient victimes de harcèlement ou d'agression sexuelle en milieu festif.

L'application Safer va permettre d'intervenir rapidement, mais aussi de dissuader ceux qui auraient de mauvaises intentions. "C'est ce qui m'a plu, explique Alexandra, bénévole sur Marsatac et formée pour intervenir. Parce que quand on sort, c'est pour faire la fête, découvrir des artistes, et pas pour oublier ses soirées parce qu'on a été drogué, pas pour avoir peur."

En plus des bénévoles, un stand avec psychologue et juriste sera mis à la disposition des festivaliers pour sensibiliser, libérer la parole. Un bon moyen pour profiter des concerts de PLK, Alonzo, Sosso Maness ou encore Sofiane en toute tranquillité.