MENU
Accueil
Fake news : non, un test positif au Coca-Cola ne veut pas dire que le test ne marche pas
Écouter le direct
Test antigénique - Tours en 2021 (Sébastien Pons)
Test antigénique - Tours en 2021 (Sébastien Pons) ©AFP

Fake news : non, un test positif au Coca-Cola ne veut pas dire que le test ne marche pas

En terme de lutte contre le Covid, mieux vaut ne pas trop rigoler... c'est cette leçon qu'un pharmacien a appris (trop tard).

Les fake news sont au moins aussi vieilles qu'internet, mais il faut avouer que depuis le début de la pandémie, ce phénomène a pris une nouvelle ampleur. Il y a un mois, c'est Selena Gomez qui accusait Facebook de ne rien faire face au nombre impressionnant de Fake news liées au Covid qui circulaient librement sur sa plateforme. Dernière fake news en date : la vidéo devenue virale d'un pharmacien utilisant du Coca sur un test antigénique qui apparait peu de temps après comme positif... 

Cette vidéo a été reprise à foison, et notamment par des personnes qui ont utilisé l'extrait pour appuyer des théories complotistes sur le caractère défectueux des tests. Le souci là-dedans, c'est que la vidéo... était une blague, et ne remet en réalité absolument pas en cause l'efficacité de ces tests. Un article de l'AFP factuel revient sur cette histoire hallucinante.  

Une blague aux conséquences néfastes

Le pharmacien a effectué cette vidéo dans le cadre d'une plaisanterie avec ses amis. Dans celle-ci on le voit verser du coca sur le test, et rapporter avec stupeur que celui-ci apparait ensuite comme positif. Une blague apriori "innocente" échangée entre acteurs renseignés du corps médical. Le problème, c'est que cette vidéo a fini par sortir de ce cercle d'amis et a été reprise par tout un chacun. Or, ce que la vidéo ne mentionne pas, c'est qu'il est tout à fait normal que le coca rende le test positif. 

À ce sujet, le directeur général d'AAZ (à l'origine de ce fameux test) s'est exprimé à l'AFP : "C'est simplement l'acidité du liquide [le Coca-Cola] qui dégrade le test, qui détruit ses composants, et c'est cette acidité qui va induire la réaction non spécifique que l'on voit. Vous pouvez mettre du jus de citron, du décapant, toute solution acide, ça fera la même chose, ça pète le test".

Il ajoute : "le test doit impérativement être utilisé avec un réactif d'extraction [ce qui n'est pas le cas dans la vidéo]__, qui est fourni dans le kit et qui est indispensable. Il a un rôle crucial parce qu'il permet d'équilibrer le pH de la réaction, ce qui garantit la performance du test". Le pharmacien à l'origine de la vidéo s'est depuis également exprimé, regrettant que cette vidéo ait fuité et reconnaissant son caractère trompeur. Une chose est sure c'est que l'Union des pharmaciens n'a pas apprécié la blague :