MENU
Accueil
États-Unis : plus besoin de porter le masque à l'intérieur pour les Américains vaccinés
Écouter le direct
Joe Biden retire son masque - Louisiane, États-Unis, 2021 (Brendan Smialowski)
Joe Biden retire son masque - Louisiane, États-Unis, 2021 (Brendan Smialowski) ©AFP

États-Unis : plus besoin de porter le masque à l'intérieur pour les Américains vaccinés

Joe Biden l'a annoncé : les Américains vaccinés peuvent désormais se passer de masque en toutes circonstances.

"Enlevez vos masques !" Joe Biden a annoncé la bonne nouvelle aux Américains jeudi soir. Toutes les personnes vaccinées (ayant reçu les deux doses) ne sont désormais plus obligés de porter un masque en intérieur. Mieux encore, ils n'ont pas à respecter les gestes de distanciation sociale. Les États-Unis retrouvent une certaine liberté, jusque là disparue depuis avril 2020. 

Retour à la vie d'avant ?

La dernière annonce de Joe Biden arrive à la fin d'un processus de normalisation entamé en mars dernier, quand le pays autorisent les personnes vaccinées à se regrouper entre elles sans masque mais sous certaines conditions. Un mois et demi plus tard, l'administration américaine annonce qu'il est désormais possible de se promener en extérieur sans masque pour les personnes ayant reçu les deux doses du vaccin. 

C'est "un grand jour" qu'a proclamé Biden hier depuis les jardins de la Maison Blanche. Malgré les 585 000 décès liés au Covid-19 sur le sol américain, les autorités considèrent que l'impressionnante accélération de la campagne de vaccination permet d'alléger les mesures sanitaires. Les États-Unis viennent d'ailleurs d'ouvrir la vaccination aux adolescents de 12 à 15 ans. 117 millions d'Américains sont vaccinés à ce jour, soit environ 35% de la population. Le pays est encore loin d'avoir atteint l'immunité collective. Le Centre de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) explique pourtant que :

Toute personne étant complètement vaccinée peut participer à des activités en intérieur et en extérieur, petites ou importantes, sans porter de masque ni respecter la distanciation physique.

Rochelle Walensky, la directrice du CDC, justifie cette déclaration en s'appuyant sur plusieurs études qui confirment l'efficacité des vaccins à ARN Messager face aux différents variants du Covid-19. Selon elle, les vaccins sont également efficaces sur les personnes asymptotiques et réduisent les risques de transmission.