MENU
Accueil
Edouard Philippe : une hausse "significative"des salaires pour les personnels soignants
Écouter le direct
Édouard Philippe lors du lancement du Ségur de la Santé - Ministère de la Santé, Paris - 25 mai 2020 (Photo : Michel Euler)
Édouard Philippe lors du lancement du Ségur de la Santé - Ministère de la Santé, Paris - 25 mai 2020 (Photo : Michel Euler) ©AFP

Edouard Philippe : une hausse "significative"des salaires pour les personnels soignants

Ce lundi 25 mai a été lancé le Ségur de la santé. Le but est de plancher sur une revalorisation de l'hôpital.

Deux mois après la promesse d'Emmanuel Macron d'établir "un plan massif d’investissement et de revalorisation de l’ensemble des carrières" de l'hôpital, le Premier ministre et le ministre des Solidarités et de la Santé ont réuni en ce début de semaine un Ségur de la Santé avec près 300 collaborateurs pour travailler sur ce sujet. Il s'agit alors de donner un nouvel élan au monde médical français après plus de deux mois de travail acharné pour lutter contre le coronavirus. 

Ce Ségur de la Santé et les décisions qui en découleront sont très attendus. Lundi 25 mai, jour de son coup d'envoi, une cinquantaine de personnes s'étaient par ailleurs rassemblées devant de ministère de la Santé à Paris avec une banderole "Pas de retour à l'anormale". Un message clair pour ces travailleurs médicaux qui estiment que le système de santé est en détresse.

Édouard Philippe a exprimé lors du lancement du Ségur de la Santé vouloir aller vite et faire "des choix forts, rapides et assumés." Le Premier ministre a aussi affirmé que cette crise du Covid-19 devait être l'occasion de "changements radicaux." Il envisage alors de "construire ensemble l'avenir de l'hôpital et plus largement une nouvelle organisation des soins." 

Du côté des "acteurs de la santé et du grand âge", Édouard Philippe envisage notamment de revaloriser les salaires. Cette hausse des rémunérations sera "significative" promet-il. En effet, pour le Premier ministre, ces salaires n'étaient pas à la hauteur de l'engagement des personnels soignants qui prennent des risques quotidien pour leur santé et ont de très longues semaines. Il compte ainsi plancher également lors du Ségur sur le temps de travail de ces acteurs indispensables au pays.

Les décisions de ce Ségur de la Santé doivent aboutir en juillet.