MENU
Accueil
Ecologie : Carrefour et Système U arrêtent d'imprimer les tickets de caisse
Écouter le direct
Les tickets de caisse papier disparaîtront de toutes les enseignes le 1 janvier 2023 - PhotoAlto/James Hardy
Les tickets de caisse papier disparaîtront de toutes les enseignes le 1 janvier 2023 - PhotoAlto/James Hardy ©Getty

Ecologie : Carrefour et Système U arrêtent d'imprimer les tickets de caisse

Bienvenue dans le futur, pour répondre à un cadre réglementaire et à une demande des consommateurs, progressivement les tickets de caisse ne seront plus imprimés systématiquement jusqu'à disparaitre de nos poches totalement.

C'est une décision importante pour la planète, d'ici fin décembre 2021, Carrefour et Système U (les enseignes Hyper U, Super U, U Express et Utile) n'imprimeront plus automatiquement les tickets de caisse. La Loi anti-gaspillage, votée en février 2020 encadre cette transition écologique, ce changement va s'opérer de façon progressive : pour les achats de 20€, les tickets de caisse sont, depuis le 1 janvier 2021, imprimés à la demande du client, puis, à compter du 1 janvier 2022, ce seront les achats de moins de 30€ qui seront concernés. 

Si les tickets de caisse disparaitront physiquement de nos poches, portefeuilles, boite à gants, sacs et autres contenants, il sera possible de les imprimer à la demande du client ou vous pourrez les retrouver sur les plateformes numériques des deux enseignes.

Un cadre réglementaire encadre cette transition écologique

Le 10 février 2020, la loi n°2020-105 dites la "nouvelle loi anti-gaspillage" relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire a modifié le Code de l'environnement. Même si le Code de l’environnement prévoit d’imposer ces mesures à toutes les enseignes d’ici fin 2022. Ces décisions sont aussi motivées par une demande des consommateurs, une étude réalisée par le groupe Système U affirme que :

40 % de ses clients ne veulent pas du ticket de caisse.

Système U a déclaré que l’arrêt de l’impression des tickets de caisse permettrait une économie de 44.077 kilomètres de papier, ce qui représente un peu plus que la circonférence de la Terre.