MENU
Accueil
Dupond-Moretti ministre de la justice ne défendra pas Théo, victime de violences policières
Écouter le direct
  Théo Luhaka en attente du procès qui l'oppose à 4 policiers - afp.com/GEOFFROY VAN DER HASSELT
Théo Luhaka en attente du procès qui l'oppose à 4 policiers - afp.com/GEOFFROY VAN DER HASSELT ©AFP

Dupond-Moretti ministre de la justice ne défendra pas Théo, victime de violences policières

Théo a été grièvement blessé lors d’un contrôle de police, le procès devrait se tenir fin 2020. Le jeune homme avait à ses côtés un allier de taille : Eric Dupond-Moretti, l'avocat au "145 acquittements" mais sa nomination comme Garde des Sceaux remet sa présence au procès en question.

La vie de Théodore Luhaka dit "Théo" a basculé lors d'un contrôle de police à Aulnay-Sous-Bois (93) le 2 février 2017. Cette affaire, très médiatisée, a permis de mettre en lumière l'existence de violences policières dans les quartiers. Lors d'un contrôle d'identité, les esprits s'échauffent, les policiers usent de la force pour maitriser Théo et la matraque télescopique d'un des agents perfore la zone péri-anale du jeune homme sur dix centimètres. Depuis 3 ans, Théo a subi plusieurs opérations mais il gardera de lourdes séquelles à vie.

L'affaire est complexe : la version du jeune homme s'oppose à celle des policiers, la vidéo d'une caméra de surveillance ne permet pas de déterminer exactement ce qui s'est passé, puis plusieurs expertises médicales auront lieu pour déterminer si l'agression physique qu'a subi Théo peut être qualifié de "Viol". Enfin, un rapport remis à la juge d'instruction le 21 août 2019, par une docteure en gastro-entérologie est formelle : 

M. Luhaka aura besoin d'un suivi médical à vie (...) les lésions sphinctériennes sont donc en relation certaine et direct avec [l'interpellation].

Ces conclusions sont déterminantes puisque l'instruction n'a pas permis de valider la thèse du viol intentionnel soutenue par la victime. Les quatre policiers ont été mis en examen pour "violences volontaires aggravées" et l'un pour "viol". Le procès devrait se tenir fin 2020 - début 2021. 

A ses côtés, un avocat de taille, surnommé "El Acquittator", en référence à ses 145 acquittements : Maitre Eric Dupond-Moretti qui devait assurer sa défense mais sa nomination comme Garde des Sceaux, change la donne pour le jeune homme. Eric Dupond-Moretti ne pourra plaider mais son associé, Maitre Antoine Vey devrait suivre l'affaire, il s'était d'ailleurs montré déterminé suite aux conclusions de l'expertise de 2019 :

"Cette expertise confirme la qualification criminelle des agissements dont Théo a été victime. Elle établit un préjudice permanent qui n'est pas compatible avec la thèse d'une réponse proportionnée soutenue par les policiers." 

L'avocat annonce qu'il fera appel en cas d'abandon des charges pour viol.

Théo poursuit, tant bien que mal sa vie, entre hospitalisations et ses projets à venir, il se dit déçu de voir que depuis 3 ans, tout est au ralenti "rien ne change" , mais "Je donne ma force à Assa Traoré" :