MENU
Accueil
USA : des policiers virés pour une photo simulant une prise d'étranglement
Écouter le direct
Photo ayant mené au licenciement et à la démission de Erica Marrero, Jaron Jones et Kyle Dittrich, officiers de police de Aurora aux Etats-Unis (Photo : Aurora Police Department)
Photo ayant mené au licenciement et à la démission de Erica Marrero, Jaron Jones et Kyle Dittrich, officiers de police de Aurora aux Etats-Unis (Photo : Aurora Police Department)

USA : des policiers virés pour une photo simulant une prise d'étranglement

Trois policiers ont envoyé une photos à leurs collègues en octobre derniers, alors qu'ils imitaient en souriant la prise d'étranglement asséné par un autre policier blanc à un afro-américain, Elijah McClain en août dernier et menant à sa mort.

Des policiers ont été renvoyés pour avoir envoyé une photo irrespectueuse à des collègues à Aurora, dans l'Illinois aux Etats-Unis. Un autre a également perdu son travail pour avoir répondu en rigolant à cette photo, malgré son implication dans la mort du jeune homme auquel ils faisaient référence sur la photo.

La photo a été prise et envoyée en octobre 2019 mais ne resurgit que maintenant. Pour comprendre le contexte, il faut faire un retour en arrière. 

Elijah McClain, mort après une interpellation infondée à Aurora

En août dernier, Elijah McClain meurt à la suite d'un contrôle de police violent. Cet afro-américain de 23 ans rentrait chez lui quand des officiers l'ont interpellé. Ce sont des personnes du voisinage qui ont demandé cette intervention parce qu'il portait régulièrement une cagoule de ski. Alors qu'il n'était ni armé, ni en train de commettre une infraction, il a été interpellé, a subi un étranglement et s'est fait plaquer au sol par les policiers. En arrivant à l'hôpital, Elijah McClain n'a déjà plus de pouls, ni de souffle. Il est débranché le 30 août des appareils le maintenant en vie d'après USA Today.

Un hommage tourné à la dérision par des officiers

En octobre dernier donc, un hommage à Elijah McClain est organisé à Aurora. C'est lors de cet hommage que la photo est prise, avec ces 3 officiers de police : Erica Marrero, Jaron Jones et Kyle Dittrich. Vanessa Wilson, cheffe intérimaire du département de police d'Aurora, n'a été alertée que le 25 juin dernier de ce cliché selon elle. D'après la conférence de presse qu'elle a donnée le 3 juillet dernier, elle en a entendu parler parce qu'un officier l'a reçue et "ça l'a dégoûté".  

Photo ayant mené au licenciement et à la démission de Erica Marrero, Jaron Jones et Kyle Dittrich, officiers de police de Aurora aux Etats-Unis (Photo : Aurora Police Department)
Photo ayant mené au licenciement et à la démission de Erica Marrero, Jaron Jones et Kyle Dittrich, officiers de police de Aurora aux Etats-Unis (Photo : Aurora Police Department)

3 officiers licenciés, un autre a démissionné

Nous avons honte, nous sommes écœurés, nous somme en colère

a déclaré Vanessa Wilson. Elle annonce que "4 officier sont impliqués" et qu'un d'entre eux "a démissionné mardi (7 juillet) au matin". La cheffe de la police salue par ailleurs cette décision : "J'apprécie qu'il ai fait le bon choix et qu'il a réalisé ce qu'il a fait." L'agent qui a démissionné est celui qui effectue la prise d'étranglement sur la photo, Jaron Jones. 3 officiers ont été licenciés : les deux autres de la photo, et un de leurs collègues ayant répondu au message.

Ce dernier, il s'agit de Jason Rosenblatt, impliqué dans l'arrestation mortelle de Elijah McClain. A la réception de la photo, il a répondu "HaHa" à ses collègues.

Vanessa Wilson s'est excusée à de nombreuses reprises auprès des proches de Elijah McClain mais aussi de toutes les autres personnes que cette situation affectait. 

Pour information, les policiers impliqués dans la mort de Elijah McClain n'ont pas été virés depuis août, mais simplement changés de département.