MENU
Accueil
Des membres de Kohlantess en garde à vue après des débordements dans un bureau de vote
Écouter le direct
Capture Twitter - @djibril94260
Capture Twitter - @djibril94260

Des membres de Kohlantess en garde à vue après des débordements dans un bureau de vote

En marge du second tour des élections présidentielles, des membres de Kohlantess ont été placés en grade à vue.

Des perturbations ont eu lieu hier dans un bureau de vote à Fresnes et celles ci n'ont pas fait rire les institutions...

Ils encourent une lourde peine...

Il y a deux ans, Djibril Dramé lançait "Kohlantess", un "Koh-Lanta des cités" dans lequel il revisitait les mythiques épreuves du jeu en y ajoutant quelques éléments comme du gaz lacrymogène. Ce lundi 25 avril, le collectif est au centre d'une affaire qui s'est mal terminée.

En effet, ce dimanche 24 avril avait lieu le second tour de la présidentielle. Un évènement qu'ont décidé de perturber 5 membres de Kohlantess. Selon Le Parisien, trois d'entre eux, chacun déguisé en Emmanuelle Macron, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, ont commis des actes de perturbation dans un bureau de vote à Fresnes, dans le Val-de-Marne.

Accompagnés d'un quatrième membre pour filmer et d'un cinquième portant un brassard, les 5 jeunes hommes ont été interpellé. Une enquête pour troubles des opérations électorales par attroupement, clameur et menace aurait été ouverte. Ce qui signifie qu'ils risquent une peine de prison de deux ans, d’une amende de 15 000 euros et d’une privatisation des droits de votes et de cinq ans maximum pour l’éligibilité.

Extrait d'une épreuve de Kohlantess :

Pour l'instant, aucune réaction de la part du collectif n'a été signalée et aucune trace des évènement sur les réseaux sociaux n'est présente. Affaire à suivre donc...