MENU
Accueil
Des masques transparents pour les sourds et malentendants
Écouter le direct
A Brest, Rozenn Fichou et Mary Gourhant ont crée l'association "Masques à rade" qui fabrique des masques transparents
A Brest, Rozenn Fichou et Mary Gourhant ont crée l'association "Masques à rade" qui fabrique des masques transparents

Des masques transparents pour les sourds et malentendants

Le port du masque nous isole, et c'est d'autant plus vrai pour les personnes sourdes et malentendantes. Une association Brestoise a mis au point un masque transparent qui permet de lire sur les lèvres.

Nos relations sociales ont évolué, l'épidémie poursuit son oeuvre et nous impose de respecter les gestes barrières comme le port du masque, qui nous cache le nez et la bouche (quand il est bien positionné... sinon va mater ça). Nous ne voyons plus ni le sourire, ni les expressions de nos interlocuteurs, il est même, parfois difficile de se comprendre... Imaginez comme la communication est encore plus difficile pour les personnes sourdes et malentendantes. Une association basée à Brest a trouvé un remède, il s'agit d'un masque transparent :

A Brest, Rozenn Fichou et Mary Gourhant ont crée des masques transparents pour les personnes  souffrant de troubles de l’audition
A Brest, Rozenn Fichou et Mary Gourhant ont crée des masques transparents pour les personnes souffrant de troubles de l’audition

Il s'agit d'une association baptisée Masques à rades, qui regroupe des couturières bénévoles. Les fondatrices, Rozenn Fichou et Mary Gourhant sont à l'initiative de ce projet, comme le rapporte 20 minutes, les membres de l'association ont déjà confectionné entre 8000 et 10 000 masques en tissu et des masques transparents. Ce matériel est ensuite distribué gratuitement aux professionnels de santé et à ceux qui en ont besoin dans la cadre de leurs activités (orthophonistes, personnels de crèche, commerçants...).

Mary Gourhant a fait preuve d'une grande détermination :"J’y ai passé un temps fou. J’ai récupéré une visière cassée et j’ai réfléchi. J’ai testé plus de 70 modèles, je me réveillais la nuit en y pensant. Mais je suis tellement fière qu’on ait pu faire quelque chose qui soit aussi utile.__"

Un brevet a été déposé sous le nom de "Marozz", il s'agit de la contraction de leurs deux prénoms (Mary et Rozenn), elles attendent qu'une entreprise les soutienne et les aide à démocratiser ce nouveau dispositif. Avis aux entrepreneurs, juste une info : la demande est énorme !