MENU
Accueil
Déconfinement : la sécurité sanitaire devient la priorité des français
Écouter le direct
Covid-19 : Un homme se faisant examiner - RicardoImagen
Covid-19 : Un homme se faisant examiner - RicardoImagen ©Getty

Déconfinement : la sécurité sanitaire devient la priorité des français

Une enquête d'opinion réalisée les 6 et 7 avril par Harris Interactive, portant sur le confinement et le déconfinement révèle que 48% des français sont prêts à renoncer à des libertés individuelles au profit de la sécurité sanitaire.

Une enquête d'opinion réalisée en ligne par L'Observatoire des Français confinés - Harris Interactive, commandée par TF1 et LCI, sur un échantillon de 1005 personnes (ayant 18 ans et plus), met en évidence que près de six Français sur dix restent toujours positifs vis-à-vis d'être confiné chez soi. Le confinement, après 3 semaines est plutôt bien vécu par la majorité.

58% des Français estiment toujours qu'il est facile de rester chez soi.

Etude réalisée par Harris Interactive les 6 et 7 avril sur un panel de 1005 personnes - Harris Intercative pour Tf1 et LCI
Etude réalisée par Harris Interactive les 6 et 7 avril sur un panel de 1005 personnes - Harris Intercative pour Tf1 et LCI

Ce constat, rassurant en soi sur l'état moral de la population, ne balaie en rien les disparités car il suffit de traverser les périphériques ou les rocades pour découvrir que les sondés résidant en banlieue ne sont que 45% à trouver facile d'être confiné. Ce taux monte à 56% chez les habitants des centre-ville des métropoles, 62% chez ceux qui vivent dans une commune à proximité de celles-ci, et même à 64% chez ceux qui résident en zone rurale.

La confiance des Français envers le Gouvernement s’érode lentement :

Moins d’1 Français sur 2 déclare faire confiance au gouvernement pour donner une information sincère sur les délais de confinement.

Concernant les méthodes possibles pour sortir du confinement : c'est l'idée d'un déconfinement progressif lié au niveau d'exposition au coronavirus ou à la zone géographique qui correspond le plus aux souhaits des Français. Mais les Français se montrent partagés quant à leur volonté que les plus jeunes sortent du confinement avant les autres, alors que 2 Français sur 3 pensent que ce sera effectivement le cas.

Le rapport aux libertés individuelles a évolué avec l'épidémie

On constate que les Français privilégieraient la sécurité sanitaire au détriment des libertés individuelles (48%) et, surprise, sans que l'étiquette politique est une influence sur la réponse. De plus :

"86% des français veulent que le déconfinement s'effectue au moment où le risque d’une nouvelle propagation du coronavirus est levé, et non qu’il s’effectue le plus rapidement  possible."

Ainsi, 92% de la population souhaite la multiplication des tests de dépistage, même sur les personnes qui ne présentent pas de symptômes apparents, l’imposition du port du masque pour sortir dans l’espace public est plébiscité par 83%. La mise en place par le gouvernement d’un outil de suivi des déplacements des Français pour s’assurer qu’ils respectent bien les règles est voulu par 61%, le suivi par GPS des personnes exposées au coronavirus et visant à confiner les personnes ayant été en contact avec elles est souhaité par 61%.