MENU
Accueil
Covid-19 : vers un test obligatoire pour les 15-40 ans ?
Écouter le direct
Dépisage Covid-19 (Nicolas Guyonnet / Hans Lucas)
Dépisage Covid-19 (Nicolas Guyonnet / Hans Lucas) ©AFP

Covid-19 : vers un test obligatoire pour les 15-40 ans ?

Le professeur Djillali Annane, chef du service de réanimation de l'hôpital Raymond Poincaré à Garches, préconise un dépistage obligatoire et gratuit pour les 15-40 ans "avant de rentrer au lycée ou à la fac" et une communication plus ciblée pour faire comprendre les enjeux du virus.

C'est au micro de France Info que le professeur Djillali Annane, chef du service de réanimation de l'hôpital Raymond Poincaré à Garches (Hauts-de-Seine), souhaite un dépistage obligatoire et gratuit du Covid-19 pour les 15-40 ans "avant de rentrer au lycée ou à la fac".

En effet, le professeur Djillali Annane a confié préconiser cette mesure car il estime : "Il faut prioriser cette catégorie d'âge, avec l'enjeu d'avoir un impact majeur d'arrêt de la transmission et de la circulation du virus". De plus, avec la deuxième vague de coronavirus qui a démarré, il rappelle que "le virus circule essentiellement dans la tranche d'âge 15-40 ans parce que les gestes barrières ont été insuffisamment respectés, ça peut être compréhensible dans la période estivale et de vacances".

Pour le professeur, les jeunes "n'ont pas intégré le message selon lequel ils n'allaient pas avoir de symptômes tout en étant contagieux, ils allaient pouvoir transmettre l'infection à des personnes plus fragiles dans leur entourage familial, professionnel ou scolaire". 

D'ailleurs pour optimiser la sensibilisation auprès des jeunes sur le coronavirus, il aimerait que les YouTubeurs et footballeurs du PSG ou de l'Olympique lyonnais sensibilisent les jeunes qui les admirent, les regardent et les écoutent  : "On a deux clubs français qui se retrouvent dans le dernier carré de la Ligue des champions, et on sait que c'est extrêmement suivi par cette catégorie d'âge. Un certain nombre de joueurs très emblématiques de ces équipes, qui sont très suivis sur leurs réseaux sociaux, pourraient faire passer le message avec un impact probablement très important".

Enfin, pour concrètement réaliser ces tests, le professeur propose de réaliser des dépistages en gare ou près des plages : "c'est tout à fait organisable pendant les week-ends de retour de vacances avec des stations de dépistage sur les aires de repos sur les autoroutes, dans les gares, sur les lieux de villégiature, sur les places principales, près des plages".