MENU
Accueil
Covid-19 : les épreuves de spécialité du bac remplacées par le contrôle continu
Écouter le direct
Elèves attendant les résultats du bac - lycée Jean de la Fontaine, 16e arrondissement de Paris, juillet 2020 (Martin Bureau)
Elèves attendant les résultats du bac - lycée Jean de la Fontaine, 16e arrondissement de Paris, juillet 2020 (Martin Bureau) ©AFP

Covid-19 : les épreuves de spécialité du bac remplacées par le contrôle continu

Les bacheliers commencent à y voir plus clair alors que Jean-Michel Blanquer a rendu une décision par rapport aux épreuves de spécialité sensées se dérouler en mars.

Jeudi 21 janvier au soir le ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer a fait parvenir aux enseignants une lettre dans laquelle il a fait part de sa décision concernant la tenue des épreuves du baccalauréat en ces temps de pandémie. 

"Les enseignements de spécialité des baccalauréats général et technologique ne seront pas évalués au travers d'épreuves au mois de mars mais sur la base des moyennes des trois trimestres de terminale de ces enseignements", explique-t-il dans le courrier rendu public sur Twitter par la FCPE Marne (la première fédération des parents d'élèves de la Marne). Ce courrier est commenté notamment par FranceBleu.

Annulation des épreuves de spécialité, quelles conséquences ? 

Cette décision soulève des inquiétudes pour ce qui est par exemple de la plateforme Parcoursup, sensée utiliser notamment les résultats à ces premières épreuves pour permettre l'assignation des élèves à des établissements d'enseignement supérieur selon leurs voeux d'orientation. À ce sujet, le ministre précise que la plateforme utilisera les moyennes des deux premiers trimestres ainsi que les remarques des professeurs.

À noter qu'apriori les épreuves de juin, c'est à dire celle de philosophie et le grand oral, auront tout de même lieu. Restons à l'affut et souhaitons bon courage à tous les futurs bacheliers. L'occasion de revoir les réactions qu'avaient suscité le bac 2020...