MENU
Accueil
Covid-19 : des médecins réclament le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos
Écouter le direct
Des personnes marchant dans les rues de Bordeaux avec un masque - 16 mai 2020 (Photo : Laurent Perpigna Iban / Hans Lucas)
Des personnes marchant dans les rues de Bordeaux avec un masque - 16 mai 2020 (Photo : Laurent Perpigna Iban / Hans Lucas) ©AFP

Covid-19 : des médecins réclament le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos

Alors qu'on observe un relâchement des gestes barrières, les professionnels de la santé s'inquiètent et préconisent des mesures plus strictes.

Depuis le déconfinement survenu le 11 mai dernier en France, les gestes barrières ont petit à petit quitté les habitudes tout comme le coronavirus est de moins en moins présent dans les esprits. Les sorties, les retrouvailles entre amis ou en famille se font bien souvent maintenant sans précaution sanitaire. De peur que le Covid-19 reprenne du terrain, des médecins ont signé une tribune dans La Parisien - Aujourd'hui en France pour demander le port du masque obligatoire dans les lieux clos.

Ne plus avoir à "compter les morts"

Les soignants signataires expliquent ne plus vouloir avoir à "compter les morts comme nous avons dû le faire." De plus, ils mettent en avant que "des signaux faibles commencent à apparaître et doivent nous alerter sur un possible redémarrage massif des transmissions" qui pourrait amener, si cela devient incontrôlable, à un nouveau confinement total ou partiel.

Des premiers signes de regain

La Tribune met en avant une meilleure connaissance aujourd'hui du virus que celle que nous avions en mars, au début de l'épidémie en France. Nous savons aujourd'hui ce qui peut limiter la transmission, à savoir les gestes barrières et notamment le port du masque. "Nous y sommes habitués, même si cela reste inconfortable, et nous avons aujourd’hui les stocks nécessaires" est-il souligné.

Il y est alors demandé "le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics clos, la distanciation physique autant que possible, et le lavage des mains." Les signataires ont lancé le hashtag suivant : "#MasquésMaisEnLiberté !", puisque le port du masque éviterait selon eux un nouveau confinement.

Le Premier Ministre Jean Castex a par ailleurs expliqué que l'obligation du port du masque en lieu clos était "à l'étude" lors de son voyage en Guyane.