MENU
Accueil
Coronavirus : les USA auraient "des preuves immenses" qu'il vient d'un laboratoire de Wuhan
Écouter le direct
Donald Trump - Maison Blanche - 3 mai 2020 (photo : Tasos Katopodis)
Donald Trump - Maison Blanche - 3 mai 2020 (photo : Tasos Katopodis) ©AFP

Coronavirus : les USA auraient "des preuves immenses" qu'il vient d'un laboratoire de Wuhan

Donald Trump et Mike Pompeo, le secrétaire d'État des États-Unis (l'équivalent du ministre des affaires étrangères), semblent persuadés que le virus provient directement de l'Institut de virologie de Wuhan.

Les États-Unis affirment depuis plusieurs semaines déjà que le virus proviendrait directement d'un laboratoire de Wuhan. Hier, le discours de Mike Pompeo sur la chaîne d'informations américaine ABC était presque dénué de doutes en ce qui concerne l'origine du virus.

"Un nombre significatif de preuves"

Alors que les États-Unis comptent à ce jour 68 276 décès liés au coronavirus, la question de sa provenance est au coeur des débats. Ces débats sont très largement alimentés par le gouvernement qui pointe du doigt le manque de sécurité des laboratoires de Wuhan, notamment de l'Institut de virologie. Ce dernier est pourtant classé P4 et devrait alors exposer des normes de sécurité très strictes. "Il y a un nombre significatif de preuves qui montrent que ce virus provient de ce laboratoire de Wuhan" a ainsi déclaré Mike Pompeo hier sur ABC. Des "preuves immenses" pour le secrétaire d'État américain qui ajoute que ce ne serait pas "la première fois que le monde est exposé à un virus qui provient d'une faille dans un laboratoire chinois."

Les scientifiques ne peuvent pas entrer dans le laboratoires

Mike Pompeo sous-entend par ailleurs que la Chine a des choses à cacher. En effet, il dévoile que le gouvernement chinois ne laisse aucun scientifique américain ou de l'OMS pénétrer dans ce laboratoire ou un autre. Il déplore cette interdiction soulignant que "les scientifiques du monde occidental sont les meilleurs du monde." 

Pour Donald Trump aussi le virus vient de ce laboratoire

Avant l'intervention de Mike Pompeo sur ABC, Donald Trump avait donné une conférence de presse. Lors de cette conférence, un journaliste le questionne sur la provenance du coronavirus qui se propage dans le monde entier. Il lui demande s'il a vu quelque chose qui lui donne aujourd'hui une quasi certitude que ce virus provient de l'Institut de virologie de Wuhan. Donald Trump répond positivement, mais explique qu'il n'est pas autorisé à donner quels éléments lui permettent d'avoir une telle certitude.