MENU
Accueil
Coronavirus : le couvre-feu étendu, 54 départements concernés par la mesure
Écouter le direct
54 départements concernés par le couvre-feu
54 départements concernés par le couvre-feu ©Radio France

Coronavirus : le couvre-feu étendu, 54 départements concernés par la mesure

À partir du samedi 24 octobre, 46 millions de Français seront privés de sorties entre 21 heures et 6 heures, sauf dérogations. 

Les mesures de lutte contre le coronavirus se durcissent en France. Face à une augmentation du nombre de cas dans le pays, le gouvernement décide d'étendre le couvre-feu. Hier, 41.622 nouveaux cas de Covid-19 ont été dépistés, soit 15.000 de plus que la veille. Il s'agit d'un record depuis le lancement des tests à grande échelle.

Cette mesure de couvre-feu entre en vigueur à minuit ce vendredi 23 octobre dans les 38 nouveaux départements concernés, pour une durée de six semaines.  

38 départements de plus sous couvre-feu

Samedi dernier déjà, l'Île-de-France, Lille, Lyon, Marseille, Rouen, Grenoble, Saint-Etienne, Montpellier et Toulouse ont été placé sous-couvre-feu. Depuis cette date, la police a effectué 32.033 contrôles et prononcé 4.777 verbalisations pour non-respect du couvre-feu.

Les 54 départements concernés par le couvre-feu sont l'Ain, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, l'Ardèche, les Ardennes, l'Ariège, l'Aube, l'Aveyron, les Bouches-du-Rhône, le Calvados, la Haute-Corse, la Corse-du-Sud, la Côte-d'Or, la Drôme, le Gard, la Haute-Garonne, l'Hérault, l'Ille-et-Vilaine, l'Indre-et-Loire, l'Isère, le Jura, la Loire, la Haute-Loire, le Loiret, la Lozère, le Maine-et-Loire, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, le Nord, l'Oise, le Pas-de-Calais, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, le Bas-Rhin, le Rhône, la Saône-et-Loire, la Savoie, la Haute-Savoie, Paris, la Seine-Maritime, la Seine-et-Marne, les Yvelines, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Var, le Vaucluse, la Haute-Vienne, l'Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Val-d'Oise. S'ajoute à cette liste la Polynésie française.  

Selon le Premier ministre Jean Castex,"le mois de novembre sera éprouvant" et "le nombre de morts va continuer d'augmenter". 165 décès de malades du Covid ont officiellement été enregistrés jeudi. "Des mesures beaucoup plus dures" sont envisagées a averti le Premier ministre.