MENU
Accueil
Coronavirus : il sera possible de se déplacer à la SPA pour adopter des animaux
Écouter le direct
Des chiens en cage dans une SPA près de Lille - Philippe Huguen
Des chiens en cage dans une SPA près de Lille - Philippe Huguen ©AFP

Coronavirus : il sera possible de se déplacer à la SPA pour adopter des animaux

La SPA alerte depuis le début du confinement sur la saturation des refuges, qui pourrait mener à l'euthanasie de milliers d'animaux. Le gouvernement a réagi et propose des dérogations particulières pour l'adoption des animaux à partir de jeudi 16 avril.

Alors que le 16 mars dernier a débuté le confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus, les adoptions auprès de la SPA ne peuvent plus avoir lieu depuis. Les abandons d'animaux continuent pour autant, et de nombreux refuges arrivent alors à saturation. La SPA a lancé un vaste appel sur les réseaux sociaux et dans les médias pour que le gouvernement puisse l'entendre. Christophe Castaner a annoncé samedi en avoir pris compte.

Des refuges surchargés

Ce sont la fermetures des refuges publics de la SPA et les mesures de confinement qui ne permettent plus depuis 1 mois maintenant d'adopter des animaux. Ces refuges ont pu augmenter leur capacité d'accueil de 120% d'après l'appel lancé par la Société protectrice des animaux, "Mais la situation n'est plus tenable..." Ainsi, Jacques-Charles Fombonne, Président de la SPA, alertait la semaine dernière que des milliers d'animaux pourraient être euthanasiés si la situation n'évoluait pas. L'association a donc demandé "à obtenir la possibilité de réaliser les adoptions dans le strict respect des mesures barrières empêchant la transmission du virus."

Des adoptions possibles dès demain

"Nos animaux de compagnie ne doivent pas être des « victimes collatérales » du #COVID19" a déclaré Christophe Castaner samedi dernier. Ainsi, les "adoptions solidaires" demandées par la SPA vont pouvoir avoir lieu à partir de demain, jeudi 16 avril. Les refuges ne seront pas ouverts au public, mais pourront accueillir sous certaines conditions sanitaires strictes les personnes qui veulent adopter un animal. L'adoption sera donc dès demain un motif compris dans l'attestation de déplacement dérogatoire. Il faudra cependant avoir choisi auparavant choisi l'animal auprès de la SPA en question via internet et fixé un rendez-vous qui devra être indiqué sur l'attestation émise par le refuge.

Il faut cependant rappeler que l'adoption d'un animal n'est pas anodine. Il ne s'agit pas de multiplier les adoptions en période de confinement pour que le nombre d'abandons augmente à l'heure du déconfinement.