MENU
Accueil
Coronavirus : Boris Johnson a été placé en soins intensifs
Écouter le direct
Boris Johnson devant le 10 Downing Street (photo : Tolga Akmen)
Boris Johnson devant le 10 Downing Street (photo : Tolga Akmen) ©AFP

Coronavirus : Boris Johnson a été placé en soins intensifs

Atteint du coronavirus, le Premier ministre britannique Boris Johnson a été placé en soins intensifs hier soir, lundi 6 avril, alors qu'il est hospitalisé depuis ce dimanche.

Alors que nous apprenions il y a une dizaine de jours que Boris Johnson avait été testé positif au Covid-19, le Premier ministre britannique continuait de travailler malgré son infection. Aujourd'hui, il n'est plus en mesure d'assurer son poste de chef de l'État britannique puisqu'il a été placé en soins intensifs à l'hôpital St Thomas à Londres.

L'état de santé de Boris Johnson s'est dégradé

Le Premier ministre britannique a été hospitalisé dimanche 5 avril au soir à cause de "symptômes persistants de coronavirus" est-il expliqué dans un communiqué de Downing Street. Boris Johnson n'a pas lâché Twitter pour autant après cette hospitalisation et comptait bien rassurer les citoyens. "Je suis dans un bon état d'esprit et je reste en contact avec mon équipe, comme nous travaillons ensemble pour combattre ce virus et protéger tout le monde" a-t-il déclaré hier en milieu de journée. Cependant, au cours de l'après-midi son état s'est dégradé. Downing Street a donc annoncé que "sur avis de son équipe médicale, il a été transféré en unité de soins intensifs à l'hôpital" tout en ajoutant qu'il recevait d'excellents soins.

Dominic Raab en intérim

Boris Johnson tenait beaucoup à continuer d'assurer son rôle de Premier ministre même en étant atteint par le virus. Cependant, étant placé en soins intensifs, il ne peut plus assumer ses fonctions pour le moment. Le porte-parole de Boris Johnson a déclaré qu'il a "demandé au ministre des Affaires étrangères Dominic Raab, qui est le Premier secrétaire d'État, d'assurer son intérim si nécessaire." Dominic Raab a par ailleurs mené une conférence de presse hier en direct de Downing Street à propos du coronavirus.