MENU
Accueil
Coronavirus : Boris Johnson annonce le confinement des Britanniques
Écouter le direct
Capture d'écran du discours de Boris Johnson du 23 mars 2020
Capture d'écran du discours de Boris Johnson du 23 mars 2020 ©Radio France

Coronavirus : Boris Johnson annonce le confinement des Britanniques

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a appelé lundi soir la population à se confiner, interdisant les rassemblements de plus de deux personnes. Les mesures de confinement se multiplient partout dans le monde, et nombreux sont les pays ayant déclaré l'état d'urgence.

Avec 6 650 cas de coronavirus et 335 décès annoncés aujourd'hui, le Royaume-Uni est depuis hier soir en confinement, et ce pour trois semaines minimum. C'est ce qu'a annoncé le Premier ministre Boris Johnson dans une élocution télévisée, en en précisant par la même occasion les mesures.

"Restez chez vous"

"À partir de ce soir, je demande aux Britanniques d'appliquer une consigne très simple : restez chez vous." C'est par cette phrase que Boris Johnson a annoncé le confinement au Royaume-Uni hier, sans ne jamais dire le terme. Il a expliqué que les seuls motifs de sortie tolérés seront pour faire des achats de première nécessité, de l'exercice une fois par jour et aller au travail seulement si la présence est strictement nécessaire. 

Des mesures de confinement qui s'ajoutent désormais à l'interdiction des rassemblements de plus de deux personnes et la fermetures de nombreux magasins, des bibliothèques, aires de jeu, et lieux de cultes. "Nous allons suspendre tous les événement sociaux, comme les mariages, les baptêmes ou autres cérémonies exceptés les enterrements", a précisé Boris Johnson. 

Il s’est par ailleurs voulu compréhensif, expliquant qu’il connaissait les conséquences de ce genre de mesures sur la vie des gens, aussi bien du côté social que professionnel. "Nous avons créé un programme de soutien immense et sans précédent, aussi bien pour les travailleurs que pour les entreprises." Le Premier ministre britannique a enfin expliqué pouvoir mettre fin à ces restrictions dans trois semaines, si la situation le permet. Des mesures strictes donc, auxquelles de nombreux États sont maintenant confrontés partout dans le monde.

D'autres mesures partout dans le monde

Le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, a lui aussi annoncé hier soir des mesures exceptionnelles, demandant aux habitants de rester chez eux jusqu'au 1er juin et interdisant les rassemblements de plus de 3 personnes. 

Du côté de l'Afrique, le Sénégal et la Côte d'Ivoire ont annoncé l'état d'urgence hier, avec respectivement 79 et 25 cas. Les déplacements sont ainsi limités, un couvre-feu a été instauré et les rassemblements interdits. Des mesures fortes, pour des États avec si peu de cas, mais nécessaires pour stopper la propagation du virus Covid-19 et éviter une situation comme celle de l'Italie ou même de la France. 

À ce jour, plus de 1,7 milliard de personnes seraient confinées dans le monde.