MENU
Accueil
Coronavirus : le jogging interdit entre 10h et 19h à Paris
Écouter le direct
Jogger durant le coronavirus à Paris (Stephane Cardinale)
Jogger durant le coronavirus à Paris (Stephane Cardinale) ©Getty

Coronavirus : le jogging interdit entre 10h et 19h à Paris

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé ce mardi matin des mesures pour lutter contre le coronavirus à Paris. Parmi elles, l'interdiction de faire du sport en extérieur entre 10h et 19h.

Anne Hidalgo a fait des annonces pour les Parisiens ce matin, au micro de France Info. Elles ont pour but un confinement plus respecté au sein de la capitale, mais aussi une meilleure protection des habitants. Une nouvelle mesure touche particulièrement les joggeurs : l'interdiction de la pratique sportive en extérieur entre 10h et 19h.

Le sport en extérieur interdit entre 10h et 19h

Parmi les différentes idées que Anne Hidalgo a exposées ce matin lors de son interview pour limiter la propagation du Covid-19, elle parle d'établir des horaires précis pour pouvoir aller courir. "Ça ne veut pas dire l'interdire, mais peut-être la concentrer sur des horaires qui sont des horaires où on trouvera moins de monde dans la rue" L'élue affirme alors qu'elle travaille sur ce point. Elle précise "en gros, entre 10h et 19h, que ces créneaux-là ne soient pas des créneaux pendant lesquels on puisse courir. Il y a des endroits où il y a des files continues de gens qui courent." Le but de cette mesure est d'éviter "qu'on ne croise les autres pour éviter qu'il y ai ce mouvement."  

Quelques heures après cette interview, la Préfecture de Police de Paris publie un communiqué de presse, avec la ville de Paris, réglementant la pratique sportive dans la ville en plein confinement. "Les sorties pour des activités sportives individuelles ne seront plus autorisées entre 10h et 19h sur l'ensemble du territoire de Paris" ordonne la Préfecture. Cette mesure prend effet à partir de demain, mercredi 8 avril 2020. 

Ils ont également tenu à rappeler que "les sorties, même autorisées doivent être strictement limitées à ce qui est urgent et indispensable." Cette nouvelle directive intervient alors que de nombreux parisiens arpentaient encore les rues de la ville le week-end dernier, tentés par le beau temps.

2 millions de masques pour les Parisiens

"Comme le disent beaucoup de médecins depuis longtemps, il faut que chacun puisse avoir une protection, n'importe quel type de foulard ou de masque est mieux que rien" a également déclaré Anne Hidalgo ce mardi matin. Elle a ainsi formulé la volonté de faire travailler les entreprises locales pour produire des masques en tissu lavables et réutilisables. 

Ce sont donc "une trentaine de petites entreprises de l'économie sociale et solidaire" qui participent à cette initiative pour "fabriquer deux millions de masques réutilisables en tissu fabriqués à Paris qui seront offerts aux Parisiennes et aux Parisiens." Les masques sont encore en cours de développement, ce qui peut prendre quelques jours. L'élue a par ailleurs expliqué qu'il fallait apprendre "à vivre avec ces protections et les gestes barrières" et que ces habitudes devaient perdurer après cette pandémie de Covid-19. 

Du gel hydroalcoolique dans tout Paris

Anne Hidalgo s'est également engagée à mettre à disposition du gel hydroalcoolique un peu partout dans la ville. "Par exemple les entrées de métro, les stations de bus" seront équipées grâce à cette nouvelle initiative pour avoir "de quoi pouvoir se nettoyer les mains" explique la maire de Paris. Elle met d'ailleurs en exergue le travail d'un pharmacien parisien "qui a lancé une production de gel hydroalcoolique en plein Paris" qui pourrait alors aider à en fabriquer en grande quantité pour équiper la ville. "On est en train de regarder comment l'aider à agrandir cette production-" ajoute Anne Hidalgo.