MENU
Accueil
Confinement : comment les élèves vivent la fermeture de leurs établissements ?
Écouter le direct
Élèves de lycée en cours (photo : Martin BUREAU)
Élèves de lycée en cours (photo : Martin BUREAU) ©AFP

Confinement : comment les élèves vivent la fermeture de leurs établissements ?

Mouv' a mis en place cette année Pod'Classe, un concours de podcasts entre 17 établissements scolaires, pour initier les élèves aux médias. Comment aujourd'hui ces élèves vivent le confinement et le report de projets comme celui-ci ?

Il y a une semaine, Emmanuel Macron annonçait à la France que ses établissements scolaires, de la maternelle à l'université, allaient fermer à partir de lundi. Entre organisation des cours à distance, et report de certains projets scolaires, c'est un réel casse-tête qui a débuté dès lors.

Les cours à distance : une organisation de prime abord compliquée

Fermer les établissements scolaires pour favoriser la distanciation sociale et limiter la propagation du virus Covid-19, c'est une mesure qui a fait sauter de joie les élèves dans un premier temps. Mais dès lundi, tous se sont rendus compte des inconvénients de ce mode de fonctionnement. "Beaucoup ont vu ça comme des vacances", raconte Hugo, élève de 1ère au lycée Denis Diderot à Bavilliers. 

La mise en place des cours à distance était un peu compliquée au début, mais "les professeurs nous ont bien aidé" témoigne Joris, élève en 1ère également. Les cours sont maintenant dispensés en appel vidéo grâce à des outils comme WhatsApp ou Discord. Mais une échéance les inquiète dans cette configuration : les épreuves du baccalauréat qui se tiennent en fin d'année scolaire. "On va prendre du retard au niveau scolaire" affirme Joris, qui ne sait pas vraiment comment ces épreuves vont être appréhendées. 

Didier Mirra, qui travaille dans ce même lycée, explique que ces mesures exceptionnelles sont un peu compliquées. "Travailler à la maison n'est pas si évident que ça." En plus de l'efficacité réduite de certains cours à distance, quand on est plusieurs à la maison, il faut réussir à s'organiser pour partager les appareils électroniques. Il faut aussi avoir une bonne connexion internet. Plein de conditions donc qu'il est parfois difficile de réunir. 

Pod'classe : un projet Mouv', ralenti par la fermeture des établissements scolaires

Le lycée Denis Diderot à Bavilliers participe à Pod'classe, ce projet mis en place par Mouv'. 17 établissements de partout en France, collèges et lycées, produisent des podcasts de 15 minutes à propos de l'écologie, des réseaux sociaux, ou de la lutte contre les discriminations. Mouv' les accompagne dans cette création, en venant leur prêter main forte et en proposant des tutos sur YouTube. 

Le lycée Denis Diderot a choisi de travailler sur les discriminations dans le sport. "On a commencé depuis janvier, c'est dommage parce qu'on avait pas mal avancé" répond Dider Mirra quand on lui parle des conditions actuelles ralentissant ce genre de projets. Les élèves eux aussi ont un peu le seum de ne pas vraiment pouvoir avancer plus que ça... "C’est un peu embêtant parce qu’on peut pas vraiment bosser dessus, on n'est pas vraiment en contact direct avec les gens avec qui on travaille" explique Hugo. 

Les élèves avaient déjà interviewé une personne pour insérer ce témoignage dans leur podcast. Nour-Eddine Zidane, le rédacteur en chef de Mouv', était par ailleurs venu leur rendre visite pour travailler sur l'angle de leur sujet. Des interventions qui ont toutes les deux permis de stimuler la motivation de ces lycéens pour réaliser leur podcast. C'est un premier pas dans le monde des médias donc pour eux. "C’est une expérience vraiment intéressante, de découvrir un peu le monde de la radio" nous raconte Joris, qui a déjà prévu de travailler de son côté sur ce projet.

Une Semaine de la presse et des médias à la maison

Lundi marque par ailleurs de début de la Semaine de la presse et des médias dans l'école. Une semaine qui permet chaque année depuis 30 ans d'appréhender le milieu des médias, d'en découvrir les métiers, mais aussi de prendre conscience de leur importance en démocratie. Dans ce contexte de pandémie de Covid-19, le Clemi (Centre pour l'éducation aux médias et à l'information) a décidé d'adapter cette semaine en proposant "la Semaine de la presse et des médias à la maison." De nombreuses ressources sont alors disponibles en ligne pour permettre aux enseignants d'effectuer cette mission à distance, et aux élèves de s'informer.