MENU
Accueil
Une Américaine libérée après le soutien de stars comme Rihanna ou Meek Mill
Écouter le direct
Soutenue notamment par Rihanna, Cyntoia Brown sera prochainement libérée après sa condamnation à perpétuité
Soutenue notamment par Rihanna, Cyntoia Brown sera prochainement libérée après sa condamnation à perpétuité

Une Américaine libérée après le soutien de stars comme Rihanna ou Meek Mill

Condamnée à perpétuité pour le meurtre à 15 ans de son bourreau, Cyntoia Brown, une Américaine de 30 ans, sera libérée en août prochain.

Cyntoia Brown n'avait que 16 ans lors qu'elle a été condamnée à vivre le restant de ses jours derrière les barreaux. Son crime ? Le meurtre de l'homme qui l'avait forcée à se prostituer. Dans la nuit du 6 au 7 août 2004, elle croise la route de Johnny Mitchell Allen, un homme de 43 ans, qui la force à aller chez lui, et veut avoir des relations sexuelles avec elle. Effrayée par cet étrange individu, elle découvre des armes chez lui, et commet alors l'irréparable. La jeune femme avait elle-même avoué avoir tué son agresseur, un meurtre qualifié même de « crime horrible » par Bill Haslam, gouverneur du Tennessee. Condamnée à perpétuité, la peine infligée à la mineure a fait réagir une partie du showbiz américain, dont Rihanna, Kim Kardashian West ou encore le rappeur Meek Mill.

Un jugement compliqué

Cyntoia Brown avait été jugée à la suite de ce meurtre comme une adulte, alors qu’elle n’avait que 16 ans. « Imposer une peine de perpétuité à un mineur – ce qui empêche de demander une libération avant 51 ans – est trop dur » explique le gouverneur du Tennessee. L'affaire avait été mise en avant par le documentaire "Me Facing Life: Cyntoia's Story" en 2011, mais c'est le reportage de Fox News fin 2017 qui avait suscité de nombreuses réactions aux Etats-Unis, notamment chez des personnalités importantes. Le hashtag #FreeCyntoiaBrown avait alors été lancé. Pour Kim Kardashian, c’était « affligeant de voir une jeune fille victime de trafic sexuel et qui a eu le courage de se défendre être condamnée à perpétuité », a-t-elle exprimé dans un tweet.

Le gouverneur du Tennessee a alors accordé sa grâce à Cyntoia Brown, qui a promis de « tout faire pour justifier la confiance placée en elle ». Elle sera en liberté conditionnelle jusqu’en 2029.

L'info Mouv' en + : 

Une pétition réclamant la libération de Cyntoia Brown avait récoltant plus de 600 000 signatures.