MENU
Accueil
Les 1% les plus riches émettent deux fois plus de CO2 que la moitié la plus pauvre de la population mondiale
Écouter le direct
La pollution atmosphérique à Pékin
La pollution atmosphérique à Pékin ©AFP

Les 1% les plus riches émettent deux fois plus de CO2 que la moitié la plus pauvre de la population mondiale

Dans son nouveau rapport "Combattre les inégalités des émissions de CO2", Oxfam présente les recherches menées avec l’institut suédois du Stockholm Environment Institute.

Le rapport, publié lundi 21 septembre par l’organisation non gouvernementale (ONG) Oxfam qui s’attaque à la pauvreté et aux inégalités dans le monde, dénonce l’impact du mode de vie disproportionné des plus riches sur le réchauffement climatique. 

Pour élaborer le rapport, l’ONG et le Stockholm Environment Institute se sont référés à la période allant de 1999 à 2015. Durant cette période, les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 60%, déclenchant ainsi le réchauffement de la planète de plus de 1°C.

Sur cette période, les 1% les plus riches (environ 63 millions de personnes) ont été responsables de plus du double des émissions de CO2 que la moitié la plus pauvre de l’humanité (environ 3,1 milliards de personnes).

Pourtant, ceux qui souffrent de l’impact des émissions de gaz à effet de serre sont les moins responsables : les plus pauvres donc et les générations futures. Les conséquences du réchauffement climatique se révèlent de plus en plus concrètes. Au cours des derniers mois, des événements ont prouvé de cette urgence : les feux en Australie en début d’année 2020 et ceux qui se déroulent actuellement aux Etats-Unis, la banquise qui disparaît et provoque une montée des eaux menaçant de nombreuses populations… 

Dans son rapport, Oxfam appelle les gouvernements du monde entier à placer la justice sociale et la lutte contre le réchauffement climatique au cœur des plans de relance économique lancés pour faire face à l’impact de la crise sanitaire. 

Elle propose par exemple de mettre en place un impôt sur la fortune, une taxe carbone sur les produits et services de luxe ou encore interdire la publicité dans les lieux publics.