MENU
Accueil
#CleanTonHall : une nouvelle initiative solidaire mais controversée
Écouter le direct
Une équipe de nettoyage à Suresnes près de Paris, le 18 mars (photo : Thomas Samson)
Une équipe de nettoyage à Suresnes près de Paris, le 18 mars (photo : Thomas Samson) ©AFP

#CleanTonHall : une nouvelle initiative solidaire mais controversée

Les jeunes des quartiers populaires de Sartrouville ont mis en place une initiative solidaire en cette période de pandémie. Elle consiste à nettoyer les halls d'immeuble et apporter des paniers repas au personnel hospitalier. Une action qui se déroule toutefois dans un contexte sanitaire singulier.

Cette nouvelle initiative, elle est inspirée du Clean Challenge qui est devenu viral dans plusieurs cités de France depuis l'été dernier. Cependant, le contexte actuel est tout autre et les risques peuvent être grands en pleine pandémie.

Un challenge pour aider agents d'entretien et personnel hospitalier

La page Facebook Les Grands Frères&Soeurs de Sartrouville ont lancé un nouveau challenge pour apporter de l'aide pendant la crise sanitaire du Covid-19. Ce challenge se divise en deux volets. Le premier consiste à apporter des paniers repas au personnel hospitalier avec l'aide des commerçants et restaurateurs du coin. Le but est d'apporter du soutien à ceux "qui sont en première ligne face à l'épidémie" comme il est indiqué sur la page Facebook. La deuxième action proposée est de nettoyer les halls et cages d'escaliers des immeubles afin d'éliminer le virus sur des surfaces où il peut survivre plusieurs jours. C'est avec le hashtag #CleanTonHall que Les Grands Frères&Soeurs de Sartrouville veulent répandre ce challenge sur les réseaux sociaux.

Un challenge controversé compte tenu du confinement

Cependant, ces initiatives sont assez controversées dans un contexte où l'État appelle toute la population à se confiner pour éviter les contacts avec des personnes ou des surfaces infectés par le virus. Mouv' a contacté Hind Ayadi, de l'association Espoir et Création à l'origine du Clean Challenge #MaCitevabriller mis en place depuis cet été. Elle explique ne pas soutenir ce nouveau challenge car "les jeunes doivent rester chez eux" dans cette période de confinement. Elle insiste sur le caractère dangereux de ce challenge, que ce soit pour les jeunes ou pour leurs proches qui peuvent eux aussi être contaminés par leur biais. L'association a également précisé : "la seule action que nous menons est la plus responsable et la plus collective : exhorter la population à rester chez soi."

Il est aujourd'hui important de rappeler que les jeunes aussi peuvent être atteints grièvement par le nouveau coronavirus. Hier, une jeune fille de 16 ans a perdu la vie des suites de la maladie. Ne négligez pas sa contagion, effectuez les "gestes barrières" et surtout, restez chez vous.