MENU
Accueil
Cinéma : la réouverture se fera sans pop-corn
Écouter le direct
Il ne sera plus possible de consommer du pop corn ou des confiseries lors de la séance de cinéma - Gerald Matzka/picture alliance via Getty Images
Il ne sera plus possible de consommer du pop corn ou des confiseries lors de la séance de cinéma - Gerald Matzka/picture alliance via Getty Images ©Getty

Cinéma : la réouverture se fera sans pop-corn

Une date de réouverture est enfin tombée ! Les lieux culturels dont les cinémas pourront ouvrir leurs portes dès le mercredi 19 mai. Cependant, il y aura quelques aménagements à prendre à compte...

On attendait une date depuis des mois et la délivrance est enfin arrivée ! C'est officiel, le mercredi 19 mai, les lieux culturels dont les cinémas ouvriront leurs portes après 6 mois de fermeture. Évidemment, cette réouverture sera possible si toutes les conditions sanitaires sont réunies mais on a décidé de rester optimiste. 

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot a donné des précisions à l'occasion d'une séance tenue à l'Assemblée Nationale sur les conditions de ce redémarrage et là clairement certains vont être très déçus... 

Le cinéma à l'heure du Covid : jauges et interdiction de manger lors de la séance

La pandémie est encore bien présente sur le territoire ainsi la priorité est donnée à la santé des français, ainsi des jauges seront mises en place dans les musées, cinémas et théâtres :

Les salles rouvriront d'abord à 35% de leur capacité le 19 mai. Ces jauges seront ensuite élargies à 65% le 9 juin, puis 100% le 1er juillet.

Bien que limitées dans le temps, ces jauges auront des conséquences comme le souligne la ministre : "J'ai conscience qu'il s'agit d'une reprise progressive, sous contraintes, qui va poser des problèmes économiques". L'autre point qui fait grincer des dents est l'interdiction de consommer des confiseries et du pop corn lors de la séance, l'objectif est de maintenir les barrières sanitaires, chacun doit garder son masque lors de la séance.

Roselyne Bachelot s'est exprimée sur ce sujet : "Pour les salles de cinéma, la vente de confiseries à l'intérieur des salles restera interdite dans un premier temps. Bien entendu, s'il y a, comme dans certaines salles de cinéma, de la restauration  extérieure, elle pourra continuer". 

La consommation en dehors de la salle est autorisée, comme l'explique Madame Bachelot : "Il n'y a pas de raison qu'il y ait deux poids deux mesures entre les normes imposées aux restaurants "habituels" et les normes qui se poseraient aux restaurants adjacents à une manifestation culturelle".

La ministre n'a pas précisé la fin de ces interdictions.