MENU
Accueil
Cannabis : le Luxembourg s'apprête à légaliser la vente et la consommation
Écouter le direct
Cannabis Club à Barcelone
Cannabis Club à Barcelone ©Getty

Cannabis : le Luxembourg s'apprête à légaliser la vente et la consommation

Le gouvernement va présenter une loi pour légaliser l'usage et la vente de la plante. Ce serait une première en Europe.

C'est le Ministre de la santé luxembourgeois Étienne Schneider qui mène le dossier de la légalisation du cannabis au Luxembourg et il ne mâche pas ses mots au sujet de la politique répressive menée par son pays sur le sujet au micro de France Info :  "Cela fait déjà une trentaine d'années et cette idée n'a pas marché. Au contraire, la consommation a augmenté.Quand je vois les produits qu'on vend actuellement sur le marché noir au Luxembourg, mais c'est de la grande merde ! La qualité est gravement nuisible à la santé."

Vente et consommation réservées uniquement aux Luxembourgeois

Il s'agirait d'encadrer la consommation, la production et la distribution de cannabis grâce à une loi proposée dès l'automne 2019. Mais attention, contrairement aux Pays-Bas, il n'y aura pas de coffee shops. La loi prévoit que la vente de cannabis sera limitée aux seuls citoyens du pays. Les consommateurs pourront acheter jusqu'à 30 grammes de cannabis par personne, bien plus que la consommation limite aux Pays-Bas où le cannabis n'est pas légal, mais seulement dépénalisé avec une tolérance allant jusqu'à cinq grammes.

Le Ministre de la Santé a insisté sur le fait que les recettes générées par ce commerce seront utilisées pour faire de la prévention sur l'usage des drogues. 

Si la loi est votée à la rentrée, le Luxembourg deviendrait le premier pays européen à rendre légal une drogue douce encore considéré comme illicite. Seul le Canada, l’Uruguay et certains États américains ont légalisé le cannabis.

En France, la question avance aussi. Le groupe Radicaux de gauche, centre et Indépendants veut soumettre au Conseil de Paris une expérimentation sur l'usage du cannabis récréatif  tandis qu'aux États-Unis Jay-Z s'est lancé officiellement dans le business du cannabis...