MENU
Accueil
C'est fait, l'état de New York légalise le cannabis récréatif
Écouter le direct
La consommation de cannabis à usage récréatif est légal à New York - Olena Ruban
La consommation de cannabis à usage récréatif est légal à New York - Olena Ruban ©Getty

C'est fait, l'état de New York légalise le cannabis récréatif

C'est officiel, la consommation de marijuana à usage récréatif est légalisée dans l'état de New York, qui rejoindra les 14 autres États américains et le district de Columbia. Les dossiers des personnes ayant déjà été condamnées pour des délits liés à la marijuana seront effacés.

New York : ses taxis, ses quartiers, ses gratte-ciels, ses bagels et maintenant son cannabis ! Un projet de loi légalisant la marijuana à usage récréatif a été adopté, le Gouverneur Andrew Cuomo, affilié au parti Démocrate a porté le projet. Il est désormais légal pour toutes personnes de 21 ans et plus d’"Acheter du cannabis et de cultiver des plantes, à domicile, pour leur consommation personnelle."

Ce nouveau secteur pourrait générer près de 350 millions de dollars supplémentaires en recettes fiscales annuelles. Des fonds qui seront affectés à la lutte contre la toxicomanie et pour le secteur de l'éducation, Andrew Cuomo a donné plus de détails sur son compte Twitter :

"Le programme de cannabis à usage adulte de New York utilisera les recettes fiscales pour investir dans les communautés qui ont souffert de manière disproportionnée de l'interdiction de la marijuana__."

La légalisation comme arme contre les inégalités 

En effet, comme l'explique dans un communiqué le Gouverneur de l’État de New York :

Pendant trop longtemps, l’interdiction du cannabis a ciblé de manière disproportionnée les communautés de couleur en leur infligeant de lourdes peines de prison.

Andrew Cuomo se réjouit de cette avancée majeure, d'un point de vue social en rétablissant plus d'équilibre entre les communautés et d'un point de vue économique, puisque ce secteur va créer de nombreux emplois :

Cette législation historique rend justice aux communautés longtemps marginalisées, embrasse une nouvelle industrie qui fera croître l’économie et établit des garde-fous substantiels pour le public.

L’État prévoit de taxer les ventes de marijuana à hauteur de 9%. A qui le tour ?