MENU
Accueil
Aya Nakamura : "Je ne parle pas comme une gogole"
Écouter le direct
Aya Nakamura (Photo : Fifou)

Aya Nakamura : "Je ne parle pas comme une gogole"

Aya Nakamura est un peu lassée de toujours avoir à répondre à des questions sur le vocabulaire dans ses textes et elle n'a pas manqué de le faire savoir.

Aya Nakamura en a marre de revenir sur le choix des mots de ses chansons. Le journal Libération lui a consacré une page entière où elle revient sur cette manie des journalistes à lui demander d'expliquer son lexique. Des mots peu connus du grand public comme son fameux "Djadja" ou "Catchana". Honnêtement qui ne s'est pas demandé qui est "Djadja" ?

Elle n'est pas la seule à innover dans ses textes

Toutefois, la chanteuse de 23 ans ne veut plus y répondre. D'autres rappeurs ont également instauré des mots de vocabulaires spécifiques dans leur musiques comme Niska avec "Bendo" ou "Charo" ou Leck avec son "Yougo" (signifie un gars) par exemple. Elle pense qu'on lui demande de se justifier en permanence parce que c'est une fille, ce que l'on fait moins ou pas avec les autres rappeurs.  

Je parle pas comme une gogole pourtant. Y a des rappeurs, ils inventent bien pire. Ce qui étonne, c'est le fait que je sois une fille. [...] Je l’ai déjà dit ! Pourquoi il faut que je le redise ?

L'info Mouv' en +

Aya Nakamura est nommée aux Victoires de la musique cette année. Dans la catégorie : Album de musiques urbaines et Chanson originale de l’année.