MENU
Accueil
Attention à ce que vous mettez sur Facebook, votre patron peut vous sanctionner !
Écouter le direct
Facebook
Facebook ©AFP

Attention à ce que vous mettez sur Facebook, votre patron peut vous sanctionner !

Les salariés peuvent être soumis à des sanctions, voire même à un licenciement s’ils ne respectent pas les obligations inscrites dans leur contrat de travail sur Facebook.

Bien que les "amis" Facebook de chaque utilisateur fassent partie de la sphère privée, un salarié peut être licencié pour avoir divulgué des informations à propos de son entreprise sur le réseau social.

C'est ce qui ressort d'une décision de la Cour de cassation datée du 30 septembre 2020, à propos de l’utilisation par l’employeur d’éléments publiés par un salarié sur son compte Facebook.

L’obligation de confidentialité dont doivent faire preuve les salariés d’une entreprise est effective sur les réseaux sociaux, même si la page Facebook est considérée comme privée. La juridiction rajoute qu’un acte de la vie personnelle peut justifier une sanction s’il viole une obligation du contrat de travail.

L’affaire concernait un cadre travaillant dans le secteur de la mode. Il a été licencié "pour faute grave" car il avait diffusé sur sa page Facebook une photo de la future collection saisonnière. Et c’est un autre salarié a qui alerté l’employeur de cette publication. 

En effet, si l’un de vos "amis" transmet une de vos publications à votre employeur, qui n’est pas dans la sphère privée, ce dernier peut l’utiliser pour les besoins indispensables de la défense de ses intérêts, selon les juges. D’autant plus si vos "amis", comme ceux du salarié licencié, sont des professionnels du même secteur susceptibles de travailler pour des concurrents. 

Attention donc à ce que vous publiez sur les réseaux sociaux !