MENU
Accueil
AlloCovid : un nouveau numéro pour repérer et diagnostiquer les malades
Écouter le direct
AlloCovid : un service qui aide les potentiels malades - Dmitry Feoktistov\TASS via Getty Images
AlloCovid : un service qui aide les potentiels malades - Dmitry Feoktistov\TASS via Getty Images ©Getty

AlloCovid : un nouveau numéro pour repérer et diagnostiquer les malades

C'est une initiative inédite dans le monde, un numéro vert est disponible : "AlloCovid" qui permet d'une part d'aider les malades et d'autre part de repérer les foyers infectieux et de surveiller leurs évolutions, l'appel reste anonyme, seul votre code postal est enregistré.

AlloCovid (0 806 800 540) est destiné aux malades qui ressentent des symptômes, comme de la fièvre ou de la toux. Ce numéro est joignable 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, l'appel est anonyme et gratuit.

C'est une première : l'intelligence artificielle est mise au service de la santé publique puisque ce sont des robots qui répondent : "Avez-vous eu de la fièvre ?", "Des difficultés à manger ou à boire ?", "Des problèmes respiratoires ?". Puis, au terme du questionnaire, le robot vous indique si vous devez appeler le 15, prendre un rendez-vous via une téléconsultation avec un généraliste, ou rester confiné chez vous. L'appel dure 3 minutes, il a pour but d'aider et d'orienter les malades potentiels mais aussi de repérer les endroits où le virus pourrait repartir.

L'Inserm centralise tous ces appels dans un laboratoire. Le professeur Xavier Jouven, chef du pôle cardiovasculaire à l’hôpital européen Georges-Pompidou et directeur d’équipe à l’Inserm a précisé au micro de France Inter : "Le numéro de la personne est détruit, c’est complètement anonyme, mais cela permet d’enregistrer où il y a des personnes symptomatiques en France". 

L'objectif est de pouvoir anticiper en cas de résurgence du virus, pour éviter d'avoir à confiner, à nouveau, la population :"Plus on identifie tôt le début d’une contamination, plus vite on endigue le virus". 

Un millier de robots sont dans les starting-block mais l'équipe de l’Inserm est prête à doubler le nombre de robots en 24 heures, voire à le tripler en 48 heures. Plus le service pourra prendre en charge d'appels et plus nous aurons une connaissance fine de la propagation du virus.

Pour le professeur Jouven, il s'agit d'un "geste citoyen" qui permettra de protéger les autres : "Les citoyens deviennent ainsi des acteurs majeurs de la levée du confinement__, tout en s’informant face au Covid-19".

Le service téléphonique AlloCovid est anonyme, il se présente comme une alternative à Stop Covid, l'application de traçage numérique très contestée et qui doit être mise en débat à l'Assemblée nationale mardi 28 avril.