MENU
Accueil
Alcool, tabac, cannabis, drogues dures : une consommation alarmante chez les 16-30 ans
Écouter le direct
Alcool, drogues dures… des niveaux de consommation inquiétants chez les jeunes -  South_agency
Alcool, drogues dures… des niveaux de consommation inquiétants chez les jeunes - South_agency ©Getty

Alcool, tabac, cannabis, drogues dures : une consommation alarmante chez les 16-30 ans

Une étude Ipsos pour la Macif révèle une consommation d'alcool, de tabac, de cannabis et de drogue dure chez les jeunes de 16 à 30 ans, à "des niveaux très alarmants".

Une étude réalisée en mars 2021 par Ipsos pour le groupe d’assurance la Macif auprès de 3 500 personnes livre des conclusions inquiétantes, la consommation d'alcool, de tabac, de cannabis, de drogues dures atteint des "niveaux alarmant" auprès des 16-30 ans.

Les risques sont largement minorés par les jeunes tandis que leur consommation se maintient à un niveau élevé.

L’alcool reste la première substance consommée par les jeunes âgés de 16 à 30 ans : plus de 8 jeunes sur 10 déclarent en consommer ou avoir déjà essayé (84 %). La consommation de cannabis, bien que moins importante que l’alcool ou le tabac, n’en demeure pas moins inquiétante : plus d’un tiers des jeunes âgés de 16 à 30 ans en consomment ou ont déjà essayé (36 %).

De plus, 52 % des jeunes interrogés avouent, dans les 12 derniers mois, avoir bu au point de perdre le contrôle , boire "au point de ne plus savoir ce qu’ils faisaient".

Un jeune sur cinq déclare avoir perdu le contrôle 'au moins dix fois dans l’année' à cause de l'alcool.

Le contexte de crise sanitaire n'est pas étranger à ces consommations excessives, l'isolement, l'absence de vie sociale pendant les périodes de confinements a accentuer le besoin d'évasion et le désir de rattrapage. 

En effet, au cours des 12 derniers mois, la moitié des consommateurs de substances (alcool, drogues, etc.) ont ressenti des émotions négatives comme un bad trip (mal-être), des épisodes d’échec scolaire (30 %), d’isolement social (27 %).