MENU
Accueil
Alcool au volant : une marge d'erreur va être instaurée
Écouter le direct
Gendarme qui opère un contrôle routier.
Gendarme qui opère un contrôle routier. ©Getty

Alcool au volant : une marge d'erreur va être instaurée

La décision a été prononcée par un arrêt de la Cour de cassation en date du 26 mars dernier, qui rend obligatoire la prise en compte d’une marge d’erreur. Concrètement, les taux d'alcoolémies légaux seront revus à la hausse...

Les nouvelles règles iront dans le sens des automobilistes peu prudent. Selon les informations du Figaro, le taux légal à partir duquel les automobilistes sont en infraction passera à 0,44mg/l d'alcool dans l'air expiré contre 0,40 mg/l actuellement. En ce qui concerne les contraventions, la tendance est la même puiqu'on passe de 0,25 mg/l à 0,28 mg/l.

L'alcoolémie au volant est la 2ème cause de mortalité sur les routes

Cette mesure arrive comme un paradoxe lorsque l'on sait le nombre de morts à cause de l'alcool sur les routes françaises chaque année. En 2016, 1009 personnes sont mortes ainsi que 3500 blessés hospitalisés dans un accident impliquant au moins un conducteur alcoolisé. Les juges souhaitaient uniformiser les règles afin de les rendre moins subjectives. Ainsi, ils expliquent dans leur arrêt que :

Les personnes se trouvant dans des conditions semblables et poursuivies pour les mêmes infractions doivent être jugées selon les mêmes règles

L'info Mouv' en + : Vous pouvez encourir une amende forfaitaire de 135 euros, perte de 6 points et une suspension de permis pouvant aller jusqu'à 3 ans maximum pour un taux d'alcoolémie compris entre 0,5g/l et 0,8g/l de sang.